Leçon 22 (elko)

De Glossopedia.

La vingt-deuxième leçon de cette la méthode d'apprentissage s'intéresse aux les clés réduites de l'elko. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 3.1. À l'issue de cette leçon vous devriez maîtriser ce qui est l'une des spécificités de la morphologie de l'elko.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Leçon 21 Leçon 23
 


Passer la graduation


Sommaire

[modifier] Leçon

Une clé est dite "réduite" lorsque l'on en conserve qu'une seule lettre. Cette lettre peut être une consonne (clé réduite consonantique) ou une voyelle (clé réduite vocalique). Les consonnes seules sont alors utilisées comme n'importe qu'elle autre clé et lorsqu'elle portent des affixes elles deviennent des particules.

Tout comme les clés servent à former les mots, les clés réduites servent avant tout à former les particules.

[modifier] Les clés réduites consonantiques

  • B : opposition : bu ("mais, alors que, sinon")
  • D : disjonction : du ("ou"), da ("autre")
  • G : troisième personne : go ("il, elle") ; ga ("son, sa, ses")
  • K : démonstration : ka ("cet, cette, ces") ; ko ("ceci, cela, ça") ; ku ("car")
  • L : deuxième personne :lo ("tu") ; la ("ton, ta, tes")
  • M : affirmation : me ("oui")
  • N : négation : ne ("non") ; nu ("ni")
  • P : similitude : pe ("comme")
  • R : première personne : ro ("je") ; ra ("mon, ma, mes")
  • S : réflexion : so ("se")
  • T : conjonction : tu ("et") ; te ("avec")
  • Z : réciprocité : ze ("l'un l'autre")

[modifier] Les clés réduites glidées

  • W : l'énonciation : wo ("quelque chose")
  • J : l'asémant : jo (la particule nominale)

[modifier] Les clés réduites vocaliques

Les particules vocaliques sont utilisées en minuscules pour indiquer les types de phrases comme nous l'avons vu à la leçon 14. Elles sont utilisées en majuscules pour désigner la 3ème personne dans le langage courant :

  • A : a (l'exclamation, quel) ; A ("elle")
  • E : e (l'interrogation, est-ce que) ; E ("il")
  • I : i (l'injonction) ; I ("ils, elles")
  • O : o (la déclaration)[1] ; O ("il, elle")
  • U : lien  : u ("à, de")[2]
  • Ė : déférence ou "politif" (→ leçon 15) : ė (la particule politive) ; [3] Ė ("vous de politesse")

[modifier] Texte

Damenton[4]
I: Rosrao U Loga Welo

. wedu[5], bu telo biu[6] keti , [...], Paromethe keti ketta[7] mano hou[8] keno ga Paromethe'a , kiwo kita u kigo . nanta Titan togi O nuwe narta : Tartaros , welo u logo , O sowi wudu susdi du biu sepi u wela duko.

II: wete kiiko[9] u rėno

Tartaros pigai wete nėra riugaro sa tu kiti nibkobo u ka mano , O ne pala nu lebgėno nu kigo, nunta geto, nuna wete riugaro sa nuwe kangapo tu isiro . O ketu woasa ku O biu tegnina Paromethe'a[10] ku ko dewo ho nėda .


Traduction : Ziecken

Diamention
Acte I: Jalousie du dieu infernal

Alors que le monde fut créé, [...], Prométhée créa le premier homme qu'il nomma Prométhéen, un être fait d'argile. Tous les Titans le félicitèrent sauf un : Tartaros, le dieu de l'Enfer, il dit que lui ferait mieux ou serait radié de l'ordre divin.

Acte II: Au plus profond de la terre

Tartaros s'enferma dans son royaume souterrain et élabora les plans de cet homme, il ne possédait pas de glaise ou d'argile, nul tronc, il n'y avait dans son royaume que lave et cristaux. Il commença à désespérer car il avait été limité par Prométhée à sept jours car c'est le temps qu'il lui fallut.


Auteur : Nom de l'auteur

[modifier] Exercices

[modifier] Thème

Traduire les phrases suivantes en elko en prenant soin de traduire les mots soulignés par des particules.

  • Le chien mange un os et joue avec une balle.
  • Est-ce que tu vois quelque chose ?
  • Quelle jolie femme ! Elle est vraiment très jolie.
  • Thor est le dieu du tonnerre et Odin est le dieu de la victoire. Odin est le père de Thor.

[modifier] Version

  • . E ne susdi . E buli diwo ga .
  • . I pe Iro . ko da dazo bu Iro pa .
  • . ka mabo nu nasa nu lėla .
  • . kero u wiko u niso tura .


Solution des exercices

[modifier] Liens

Passer la graduation


Leçon 21 Leçon 23
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

[modifier] Notes

  1. Cette particule est facultative et rarement utilisée.
  2. Cette particule est très utilisées et très pratique car elle traduit les particules de et à et la notion de possession.
  3. Le politif peut être utilisé seul ou suffixé au mot. Notez que la particule est toujours postposée : niso ė = nisė ("cher ami")
  4. Dans la transcription des Les noms propres|noms propres, la règle des 4 syllabes s'applique également. Dans le cas présent les lettres I et U sont supprimées lorsque l'on dépasse les 4 syllabes.
  5. Le fait de mettre la particule du passé "wedu" en tête de texte conjugue tout le texte au passé.
  6. La particule biu est la manière la plus courante d'exprimer le passif : Ego keti = il construit ; Ego biu keti = il a été construit
  7. ketta signifie "premier", à ne pas confondre avec narta]] qui signifie "un".
  8. Cette particule traduit tous les pronoms relatifs.
  9. L'infixe -i- traduit le comparatif de supériorité.
  10. Le génitif est aussi utilisé pour traduire la préposition "par".
Outils personnels