Leçon 34 (elko)

De Glossopedia.

La trente-quatrième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse aux variations syntaxiques et aux sens des mots selon leur position dans la phrase. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 4.3. À l'issue de cette leçon vous devriez identifier les différents types de mots selon la place qu'ils occupent dans la phrase et pourvoir être à même de lever les ambiguïtés..


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Leçon précédente Leçon suivante
 


Passer la graduation


Sommaire

[modifier] Leçon

Comme nous le savons désormais la nature et la fonction des mots se marque au moyen de suffixes. Les suffixes cumulés sont utilisés pour apporter précision et lever toute ambiguïté, les suffixes simples sont utilisés pour gagner de la place et du temps dans la langue courante. Cependant ces derniers sont ambigus. En fonction de leur emplacement dans la phrase, le sens d'une même mot peut changer : ce sont les variations syntaxiques.

Les suffixes simples sont des suffixes n'utilisant qu'une seule voyelle. L'elko compte le chiffre quatre les suffixes cumulés. En fonction du constituant dans lequel il apparaît sa traduction sera variable alors qu'en elko chaque suffixe développe un concept unique.

[modifier] Le suffixe -a

Le suffixe -a est le suffixe de la qualité de l'appartenance et de la provenance.

  • Le sujet et le complément : utilisé pour marquer l'état, la qualité. (les adjectifs)
  • Le verbe : utilisé pour marquer l'état, l'action passé. (les verbes d'état et plus rarement le participe présent)
  • Le circonstant : utilisé pour marquer la provenance, l'origine, l'appartenance et la possession. (le génitif)

[modifier] Le suffixe -e

Le suffixe -e est le suffixe de la manière et la localisation.

  • Le sujet et le complément : utilisé pour marquer l'état, la qualité. (les adverbes)
  • Le verbe : utilisé pour marquer l'état, l'action passé. (le gérondif, les adverbes).
  • Le circonstant : utilisé pour marquer la provenance, l'origine, l'appartenance et la possession. (le locatif)

[modifier] Le suffixe -i

Le suffixe -i est le suffixe de l'action et la relation à l'autre.

  • Le sujet et l'objet : aucune utilité
  • Le verbe : utilisé pour marquer l'action. (les verbes).
  • Le circonstant : utilisé pour la relation à l'autre, la distribution, le don. (le datif)

[modifier] Le suffixe -o

Le suffixe -e est le suffixe de l'objet (abstrait ou concret).

  • Le sujet et l'objet : utilisé pour marquer l'objet sujet. (les noms, les pronoms)
  • Le verbe : aucune utilité
  • Le circonstant : utilisé pour marquer le thème de discussion ou le complément d'objet. (l'accusatif)

[modifier] Texte

Selo resgaro


. zelrio rena . tameu , rėdo Halumkas'a tame goare newai . sadeu , kiwa kaddega rėdo hou tamo dade biu tėmai jėkzioa.

. Katamse Gadrabeti kutaki Enteloa igaroi Teloa mewe narakta wero . inta zelrio kau misnėtai u tira dinmeo . modo nuta u lido u neaza isewego tu guro u gizi gėri ilta lotbozoi.

. wedeu , bu Telo nuwa garo , meklosa irilo kade inta kira , tu ne gadi Iluko wegoe wėkia ho'e.

. tasa nedrio inta tera rėgo Iwėkoi[1] , tu tabi atrimo hou moki go neba irogo u jatkeso kaddotoa.

. Ego gėte kowati ka imėdo rihoi u kago wese nibi togako . teu , go gėri geno u kagduko.

. go kadau waki bitoi u akzioa gu weta atkeso migi go . terlamo atrimoe mėdi go ko Shaman .


Traduction : Ziecken

Lune champ de bataille

Le Chef de vol est serein. Le trajet s’est déroulé comme d’habitude sans soucis aucuns depuis Hlummqs. A vrai dire, il s’agit d’un voyage quasi-hebdomadaire dont la routine a vite été intégrée par ses passagers.

Quinze ans que le Xtamsë Gdrrbehti faisait la navette entre la planète-mère et les Territoires de la Terre. Peu de Chefs de vol pouvaient se targuer d’avoir une telle longévité ; le stress lié au risque de trajectoires erratiques et la difficulté d’assurer la sécurité en envoyaient bon nombre à la retraite anticipée.

Mais la Terre était un territoire isolé, aux flux intersidéraux relativement peu élevés, et n’attirait pas de pillards sur la route y menant.

L’heureux capitaine du navire lança quelques ordres brefs aux pilotes, puis consulta l’écran qui lui montrait les dernières mises à jour des transmissions de la Station locale.

Il transmis consciencieusement ces informations au Chef de cargaison afin de préparer l’arrivée ; ensuite envoya-t-il une demande d’arrimage.

Il allait se rendre vers le niveau des passagers quand une transmission interne le bipa. Un coup d’oeil sur le moniteur lui apprit que c’était le Chaman.

Auteur : Mardikhouran

[modifier] Exercices

[modifier] Thème

  • Je pense que cela vient de la haute montagne.
  • Je l'ai trouvé en un clin d'œil en regardant par la fenêtre.
  • Elle s'habille car elle veut sortir à la fête.
  • Tu es un homme qui connaît la valeur des choses.

[modifier] Version

  • . ka nato kalea , Ago tehoa .
  • . Igo dade diwi ku buna ilta diwo peloe .
  • . Antoni kowi ri opwo ro kowai .
  • . lo tu ro nibi kolo .


Solution des exercices

[modifier] Liens

Passer la graduation


Leçon précédente Leçon suivante
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

[modifier] Notes

  1. Peut s'allographier jėkoi
Outils personnels