Chant XVI

De Elkodico.

Les Gathas


Chant IChant IIChant IIIChant IVChant VChant VIChant VIIChant VIIIChant IXChant XChant XIChant XIIChant XIIIChant XIVChant XVChant XVIChant XVII


 

Chant XVI

1. Le vrai se propage au monde
Par le pouvoir d’actes justes,
Donnant la prospérité,
Accomplis en pureté.
C’est le bonheur suprême !
Mazda ! Fais que j’accomplisse
Une œuvre aussi méritoire
Et qui contribue au bien !
2. Donne-moi, Pouvoir suprême,
Vous : justice, Humilité !
Donnez-moi la plénitude
Par les dons du Bon Esprit,
Afin que je glorifie
Les splendeurs de votre Règne !
3. Tous les justes gouverneurs
Qui dirigent selon vous,
Justice et Humilité,
Vous servent par leurs oreilles,
Car ils auront écouté
Vos enseignements si justes ;
Ils vous servent par leurs bouches
En disant la Vérité,
Que Toi, ô Pouvoir suprême,
Seul, as pu leur révéler !
4. Chaque jour je me demande :
est la perfection ?
, le pouvoir qu’elle accorde ?
donc est sa récompense,
Le chemin pour parvenir
A Justice, Pureté,
A l’Humilité parfaite,
Aux bienfaits du Bon Esprit ?
est Ton divin Royaume,
Mazda, ô Pouvoir suprême ?
5. Le Berger juste, équitable,
Sage en sa dévotion,
Veut savoir toutes ces choses
Afin d’obtenir la Vie,
Abondance et plénitude.
Agissant avec Justice,
Il apprend aux créatures
A reconnaître leur Maître,
En aimant la Vérité.
6. Le Pouvoir divin suprême
Donne le bonheur à ceux
Qui, durant leur existence,
Lui font l’offrande totale
De leurs travaux, leurs efforts ;
Mais il donne, en fin de compte,
Le châtiment de leurs fautes
A tous ceux qui Le renient !
7. Toi qui es le Créateur
Des troupeaux, des eaux, des plantes,
Accorde-moi la santé
Avec Incolumité !
Enfin : Immortalité,
Puissance et Prospérité.
8. Je le sais par Ta parole :
Le malheur vient aux méchants,
Le salut ne vient qu’aux Justes !
D’un cœur pur, avec ferveur,
Celui qui dit ses prières
Est sur le chemin du But.
9. Manifeste sur la terre,
Comme aussi dans l’autre monde,
Le Feu tranchant, lumineux,
Émanant de Ta Justice,
Pour la perte du méchant
Et pour le bonheur du Juste !
10. Celui qui voudrait me perdre,
Essayant de m’égarer,
Favorise les desseins
Des méchants, des adversaires !
Moi, j’invoque la Justice,
Mon vœu est que tous s’y rendent !
11. Quel est donc, de Zoroastre,
L’ami, le vrai compagnon ?
Qui s’est adressé à lui
Pour savoir la Vérité
Qu’il enseigne à tout chercheur ?
trouver le vrai Savoir ?
trouver celui qui montre
Les lois d’Évolution,
Par lesquelles tout progresse
Dans l’esprit de Vérité ?
12. Ils ne sont pas ses amis :
Vicieux et sectateurs
Attachés aux potentats
Qui oppriment notre race !
Car eux tous font progresser
Les méfaits de l’adversaire,
Ils renient, ils combattent
Le pouvoir du Bon Esprit !
13. Ainsi l’effort du méchant
S’oppose à l’effort du bon.
En son âme il veut détruire
Le règne de la Justice.
Par sa parole et ses actes
Il combat la Pureté.
14. Par leurs lois et leurs doctrines,
Par leurs actes, leurs paroles,
Les faux prêtres se refusent
A donner à leur troupeau
L’abondance qu’il mérite.
Mais leurs crimes leur vaudront
Les rigueurs du châtiment !
15. Le bonheur que nous accordent
Les esprits des Immortels
Dans le céleste Royaume
Dont Ahoura est le chef,
C’est la juste récompense
De ce que nous avons fait
Pour répandre la justice,
Le règne du Bon Esprit.
16. Vistaspa, le noble prince,
Acquit par le Bon Esprit
Le pouvoir et la puissance,
Le savoir supérieur
Que l’Être divin suprême
Nous enseigne en vérité.
Le répandre dans le monde,
C’est le seul vrai salut !
17. Frashaostra Huogvide
Souhaita pour sa compagne
Celle qui m’est la plus chère.
Que pour le bien de la Loi,
Ahoura la lui accorde !
Lui est le Maître suprême !
Chantez, célébrez sa gloire
Pour obtenir Sa justice !
18. Ils désirent la Science,
O Jamaspa Huogvide !
Le plus précieux des biens,
Ceux qui savent la puissance
Du pouvoir du Bon Esprit !
Donne-moi, Être divin,
La force pour observer
Ta suprême Volonté.
19. O Maidyomanha Spitama !
Mazda donne le bonheur
A celui qui, dans la Loi,
Recherche le bien du monde.
Mazda, notre Créateur,
Nous a montré par quels actes
Nous favorisons la vie.
20. Vous, auxquels nous aspirons
Par notre unique désir,
Vous, Immortels bienfaisants,
Donnez-nous ces biens suprêmes
Bon Esprit et Pureté,
Et le Savoir sans lacunes,
Nous qui voulons vous servir
En servant Ahoura Mazda !
21. Celui- est vraiment juste,
Qui, par des pensées pures,
Des paroles et des actes
Inspirés par la Sagesse,
S’en remet à la Justice
Qui découle de la Loi,
Fait usage du pouvoir
Provenant du Bon Esprit.
Que Mazda les lui accorde
Et sur terre le bénisse !
22. Le Pouvoir divin suprême
Connaît ceux qui ont vécu,
Connaît aussi ceux qui vivent !
Leur bonheur, comme le mien,
Consiste dans le travail
Procurant perfection.
Je les honore en nommant
Chacun d’eux par son vrai nom,
Je les vénère en mon cœur !


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique

Analyse de texte

Outils personnels