Discussion Utilisateur:Romuald

De Elkodico.

Sommaire

Participation

Bonjour, je viens de voir tes traductions. C'est très bien, tu as tout à fait compris le truc. J'ai rien eu à corriger car j'aurais fait exactement la même chose. Si cela te plaît tu peux continuer, ça m'est d'une aide précieuse.

Je me demande si tu ne voudrais pas intégrer l'académie elkanne ? Afin de valider les clés et recevoir toutes les informations relatives à la langue elko. Car tu as tout à fait le profil que l'académie recherche.--Ziecken 30 décembre 2010 à 08:44 (UTC)

Parfait alors si c'est très bien ! Je ne m'attendais pas à cette offre, mais c'est avec plaisir que j'intègrerais l'académie :) Romuald (discuter) le 30 décembre 2010 à 12:03 (UTC)

Merci beaucoup pour tes récentes participations à Elkdico. Elles sont de qualité. Cela me fait très plaisir. --Ziecken 27 décembre 2018 à 11:36 (UTC)

Merci ! Je suis sur un thème qui m'inspire pas mal, et le processus de construction du vocabulaire (trouver les bonnes clés, les combinaisons, etc...) c'est typiquement le genre de truc que mon esprit raffole, du coup ça m'amuse pas mal x)
Cela dit y'a des termes sur lesquels je bute, notamment je me demande comment je pourrait traduire la notion de karst en elko. J'aimerais traduire en même temps la notion de "paysage ruiniforme", la présence des cavités, mais aussi le fait que c'est des paysages de régions calcaires. Je viens de penser à ratdemo "champ de trous" qui pourrait convenir un peu, ou bonrago "ruine (faite de) roches" à voir. Romuald (discuter) le 27 décembre 2018 à 17:24 (UTC)
En fait il y a tout ce qui est lié au calcaire en général qui est un peu compliqué (sans passer par la clé de la neige), je verrais bien un clé spécifique pour le calcaire. Ou alors pour la chaux, il y a peut-être un truc à faire avec ça (utilisée pour le ciment (floculation), engrais, ...). Romuald (discuter) le 27 décembre 2018 à 17:38 (UTC)
Moi, ma technique favorite de traduction consiste à travailler à partir d'un texte. D'abord je le met en lien, c'est-à-dire que je mets des liens sur chacun des mots le constituant (je fais cela rapidement avec Word), puis je crée les pages correspondant aux liens en rouge.
Je ne connaissais pas le terme de "karst" mais on peut le traduire par bisgaro ("paysage éponge") en référence aux roches spongieux avec de nombreuses cavités. Et pour "paysage ruiniforme" on utiliserait raggaro.
Bonne idée. Créons une clé pour calcaire. Je propose la clé BĖB (calcaire) (+ craie) inspirée de clés comme BAB (os), NĖB (encre), KĖB (instabilité), LĖB (beurre).--Ziecken 28 décembre 2018 à 11:15 (UTC)
C'est vrai que je n'ai jamais fait à partir d'un texte jusqu'à maintenant, il faudrait que j'essaye un jour, ça peut être très amusant aussi.
Oooh, c'est une excellente idée ta proposition pour le karst ! Je n'avais même pas pensé à l'éponge tiens. C'est adopté pour moi !
Pas mal du tout cette clé. Dans les clés qui pourraient avoir des concept un peu proches je verrais bien DON (corail) aussi. Romuald (discuter) le 28 décembre 2018 à 15:21 (UTC)

Notes

Lorsque tu as des notes ou des remarques à apporter à la traduction d'un mot comme pour banbomo par exemple, tu peux utiliser le modèle {{Remarque}} cela sera plus pratique à utilisé que les références. Une fois tapé il donne un truc du genre :


Remarque : Pensez à utiliser 2 espaces avant car il prend de la place ...

--Ziecken 12 janvier 2011 à 09:46 (UTC)

Ok, merci du conseil ! Romuald (discuter) le 12 janvier 2011 à 10:59 (UTC)

Mise en page

Je suis étonné de voir que la mise en page de chacune de tes entrées est respectée, je suis très content. J'imagine que c'est dû au coppier-coller, mais tu as raison, je procède de la même manière. Il faut juste prendre garde à l'ordre des clés au sein du mot : bombalo versus balbomo Je me fais avoir aussi rassures-toi ! Au fait on approche à grands pas des 10 000 entrées ! --Ziecken 12 janvier 2011 à 09:46 (UTC)

Oui, c'est du copié-collé ^^ On y va pour les 10 000 !!! Romuald (discuter) le 12 janvier 2011 à 10:59 (UTC)

Entrées du dictionnaire

La traduction est intéressante, toutefois elle peut prêter à confusion car KEB (dessus) ne signifie pas "ce qui est au-dessus, mais "la surface supérieure de quelque chose". La notion de ce qui est au dessus sans contact est traduite par la clé RAN (ciel). Tu peux voir mes propositions sur la page de discussion de Gabkebo et même en proposer des nouvelles. --Ziecken 2 février 2011 à 15:24 (UTC)

Merci pour tous tes ajouts de mots dans le dictionnaire.--Ziecken 8 décembre 2011 à 09:30 (UTC)

Administrateur

Je viens de nommer administrateur sur Elkodico, cela te donnera tous accès dont tu auras besoin. Je te remercie d'avoir effacer le spam. La prochaine fois que tu en décèle un voici la procédure :

  1. Effacer la page en cliquant sur l'onglet "supprimer" qui t'est maintenant accessible.
  2. Rechercher le nom du faux utilisateur qui l'a publié et le bloquer en spécifiant "indéfiniment" et "spam" dans le questionnaire. Si tu as peur de te tromper, je le ferais. En tous cas merci pour ton application. --Ziecken 18 novembre 2011 à 21:13 (UTC)
Merci !!! Romuald (discuter) le 19 novembre 2011 à 10:27 (UTC)

Dictionnaire fonctionnel

. Ero nure sau kowi li, lo diha bala hao ! Tok.
Je te tenais juste à te dire que tu as fait du beau travail ! Merci. --Ziecken 9 mars 2012 à 14:27 (UTC)
Tok Ziecken ! Ego wedu nėdi narta rogo.
Merci Ziecken ! Il avait besoin d'une mise à jour. (j'avoue que le d'une màj m'a posé un problème de traduction, car dois-je mettre narta ou non ?) Romuald (discuter) le 9 mars 2012 à 16:11 (UTC)
En fait narta n'est ici pas nécessaire, même si ce n'est pas faux.
Les phrases commencent en général par un point, dit "point initial" qui est séparé de la phrase par une espace.
Lorsque "il" ne désigne pas une personne on préfère utiliser un "ko".
Nėdi alors que nėda signifie "avoir besoin de"
La phrase finale serais donc plutôt : . Tok Ziecken ! Ko wedu nėda rogo.
Mais j'avais tout à fait compris ! --Ziecken 9 mars 2012 à 18:24 (UTC)
Merci pour ces corrections et précisions. Je ne saisis par contre pas la différence entre nėdi et nėda... et la remarque sur le point initial ne s'appliquait pas ici ? Romuald (discuter) le 9 mars 2012 à 19:44 (UTC)
Concernant le point initial il est de toute façon facultatif, c'est un héritage de l'écriture runique, c'est le locuteur qui choisit de le mettre ou non. Quant à nėda, je comprends que tu es quelques petites difficultés à comprendre car c'est l'une des particularités de l'elko. Un verbe en -a indique un verbe d'état et désigne un fait, une situation tandis qu'un verbe en -i indique une action ou un changement d'état. Hors, ici c'est une situation qui est désignée par le verbe "avoir besoin de ...", il s'agit donc d'un verbe d'état et le mot prendra donc un -a. Avec un -i on obtiendrait un verbe d'action exprimant un changement d'état et nėdi pour alors se traduire par "créer le besoin, susciter la nécessité" --Ziecken 9 mars 2012 à 20:46 (UTC)
Merci pour ces explications ! Romuald (discuter) le 11 mars 2012 à 13:47 (UTC)
Outils personnels