Discuter:Les runes simplifiées

De Elkodico.

Salut Ziecken

J'ai été un peu étonné que la kana dura (simplification de la kana) ait, en fait, une graphie plus complexe (un trait en plus). À quoi c'est dû ? J'aurais plutôt pensé que cette rune ressembla à sa version non simplifiée (comme c'est d'ailleurs le cas pour la wuna, non ?

--Anoev 13 mai 2013 à 11:02 (UTC)

Oui, cela peut, a priori, paraître étrange, mais la raison à cela est simple. Les 13 runes simplifiées consonantiques se doivent de disposer d'un jambage vertical servant d'axe de rotation et de repère à l'écriture Kimrunnabo. Or la rune Kana n'en a pas à l'origine, celui-ci a donc dû lui être ajouté. Ce qui est intéressant de constater c'est que cet ajout renvoi à la version de certains futharks dont la graphie de cette rune s'apparente à notre K. Serait-ce le chaînon manquant ? ;)
Si cet axe vertical, n'avait pas été ajouté, la clé KAK (chaleur) s'écrirait au moyen d'un X - la voyelle A n'étant pas retranscrite dans l'écriture Kimrunnabo - ce qui serait d'autant plus regrettable que c'est la forme de la rune Gipa utilisée pour faire le son opposé : /g/.

--Ziecken 13 mai 2013 à 12:54 (UTC)

Outils personnels