Discuter:WĖT (cerise)

De Elkodico.

Fils de Thésée. Il refusa de s’intéresser à l’amour et aux femmes. Il demeure chaste et dévot.

Ah ? Racine m'aurait donc menti, j'ai longtemps cru qu'il s'intéressait à une certaine Aricie, sœur des Phallantides, ennemis jurés de son père Thésée (ce qui lui valut des grincements de dents de la part de celui-ci). Mais le pire, c'est quand celui-ci crut qu'il avait suborné Phèdre (femme de l'un et belle-mère de l'autre) alors que c'était plutôt elle qui tournait autour avec insistance, avec la complicité de son âme damnée Œnone[1]. Ulcérée du refus, elle le dénonça comme suborneur ; on connait la suite : Racine, en bon tragédien, envoya ces trois-là dans un aut'monde. D'après ces infos, Aricie bien-aimée d'Hippolyte, ce serait aussi une idée de Jean Racine. --Anoev 28 mai 2015 à 12:47 (UTC)



  1. Trouvaille de Racine ! La vraie Œnone est un tout autre personnage : ah ! ces dramaturges ! on peut vraiment pas s'y fier !
Outils personnels