Eiha (rune)

De Elkodico.

  Eiha
(Eihwaz, Eihwas, Eoh, Iwhar, Ihwar, Iwaz, Eow)
 
Fichier:Eiha.jpg
Variantes :
Correspondance :
• Lettre : ė /ej/, y, ï, æ
• Digramme : ei, ij
• Tracé : -|-
• Cursive :
Symbologie
 
Mantologie :
• Astérismologie :
• Astrologie : Scorpion, jupiter, noeud sud de la Lune
• Tarologie : Le Pendu (arcane XII)
• Yi King : (le marais)
Mythologie :
• Divinité traditionnelle : Odin, Ull
• Divinité du Losda :
• Mythe :
• Polarité : ♂
Numérologie :
• Chiffre : 4
• Nombre : 13 (influence complémentaire 5)
• Gématrie : 13
• Valeur référentielle : 4 (494°8)
Physiologie :
• Animal : le serpent, le thon
• Minéral : topaze, cristal de roche, agate
• Végétal : if, peuplier (arbre), lilas, bryone, passiflore (fleur), mandragore (herbe)
• Matière & couleur : rouge, bleu sombre, blanc
Marrun : La grille de référence
 
Darsul :
• Race : dieux
• Seigneur : Bakdomel (Cinteotl)
• Direction : nord
• Position : 4
Naulu :
• Animal sacré : tigre
• Élément dominant : bois
• Position : 2
Classement :
Rundar : 13
Famille : 13 (Futhark)
Aldar : 5 (Aldar de Haga)


Eiha est la treizième rune du Rundar, On la surnomme "rune de l'if" ou "rune de la stabilité". C'est une rune très importante dans la runologie elkanne. C'est également la cinquième rune de l'Aldar de Haga.


Sommaire

Étymologie

Description

La rune Eiha est utilisée pour transcrire la seule diphtongue de l'elko : le son j/. Dans certains dialectes elle est transcrite /ɒ/[1] ou /ɪ/[2]

Utilisation

La rune Eiha transcrite en Abde au moyen du E point suscrit : Ė et est utilisée en préfixe pour exprimer le duel, en infixe on l'utilise parfois pour exprimer la situation intermédiaire, en suffixe elle est utilisée pour former le politif.

Codage unicode

Alt + code

  • Décimal : 5831
  • Héxadécimal : 16C7

Lien unicode

La lettre Ė

La rune Eiha est utilisée pour transcrire la lettre Ė.

Le digramme EJ

La rune 'Eiha est utilisée pour transcrire le digramme EJ qui devienne EI en fin de mot.

Symbologie

Sens symbolique

L'if, arbre de vie et de mort, axe du cosmos, Yggdrasill, axe de vie, centre

Mots clés

  • Positif : La force, l'endurance.
  • Négatif : L'insatisfaction, la confusion, la faiblesse.

Sources

  • Anne-Laure & Arnaud d'Apremont (2003). B.A.-BA runes, Pardès (ISBN 2-86714-154-0)
  • Stéphane Crussol (2005). Les runes divinatoires et magiques, Cristal (ISBN 2-84895-027-7)
  • E.San Emeterio (1996). Les runes, une efficacité extraordinaire pour la divination, Olympe
  • Caroline Leroy (2003). Les runes révèlent votre avenir, Exclusif (ISBN 2-84891-018-6)
  • Bruno Liévin (2007). Les runes, divination et protection à la portée de tous, Dangles (ISBN 978-2-7033-0730-3)
  • Sonia Othenin-Girard (2006). Runes, entre géométrie et sagesse, Véga (ISBN 2-85829-435-6)
  • Eric Panichi (1993). Dialogue ave les runes, manuel initiatique, Jeanne Lafitte
  • Zoltan Szabo (1986). Le livre des runes, art divinatoire occidental, Sand (ISBN 2-7107-0364-5)

Notes et références

  1. La logique se comprend en observant le triangle vocalique de l'API
  2. Etant donné que le son se situe entre E et I


Les runes du Rundar

Feha Ura Thura Asa Reida Kana Gipa Wuna
Haga Neida Isa Jera Eiha Pera Zeila Sola
Teiwa Beira Eka Mana Lana Khila Daga Otha
Nuna Noza Muna Nara Nuta Kowa Wela Waka
Mata Shawa Wala Wara Sewa Seisa Suga Sega

 

Outils personnels