Elko-leçon 24 : La phrase complexe

De Elkodico.

Elkovidéos


Elko-infosElko-leçonsElko-immersionElko-traductions

 
Elko-leçons

Présentation de la série Elko-leçons

Elko-leçon 1 : L'alphabet et la prononciationElko-leçon 2 : Les clésElko-leçon 3 : Les suffixesElko-leçon 4 : La phrase simpleElko-leçon 5 : La ponctuationElko-leçon 6 : L'agglutinationElko-leçon 7 : Les noms propresElko-leçon 8 : Le ligatifElko-leçon 9 : La conjugaisonElko-leçon 10 : Les chiffresElko-leçon 11 : L'accentuationElko-leçon 12 : Les clés glidéesElko-leçon 13 : Les préfixesElko-leçon 14 : Les types de phrasesElko-leçon 15 : Le politifElko-leçon 16 : L'agglutination des clés glidéesElko-leçon 17 : Les pronomsElko-leçon 18 : Les AsaurasElko-leçon 19 : L'aspectElko-leçon 20 : Les nombresElko-leçon 21 : Les diacritiques et les allographiesElko-leçon 22 : Les clés réduitesElko-leçon 23 : Les infixesElko-leçon 24 : La phrase complexeElko-leçon 25 : Les registres de langueElko-leçon 26 : Les suffixes cumulésElko-leçon 27 : Les substantifsElko-leçon 28 : Les EkaurasElko-leçon 29 : La déclinaisonElko-leçon 30 : Les quantifieursElko-leçon 31 : L'euphonieElko-leçon 32 : Les proclésElko-leçon 33 : Les profixesElko-leçon 34 : Les variations syntaxiquesElko-leçon 35 : Les interjections et les onomatopéesElko-leçon 36 : Les préfixes cumulésElko-leçon 37 : Les hypocoristiquesElko-leçon 38 : Les IsaurasElko-leçon 39 : Les modesElko-leçon 40 : Les unités de mesure

 


Sommaire

Script

Jingle

Jingle d'introduction "Elkovidéos"

Prologue

  • . hei !! (= salut !)
  • Dans la vidéo d'aujourd'hui je vais vous présenter la phrase complexe.
  • Cette leçon va donc venir compléter celle sur la phrase simple (leçon 4) et les types de phrases (leçon 14).
  • Cette vingtième-quatrième leçon correspond au grade 3.3, c'est aussi la quatrième leçon du troisième niveau.
  • . lamei ilin !! (= bon visionnage !)

Générique

Générique Elko-leçons

Diaporama

  • En général, l'elko favorise les phrase simples, comme on l'a vu à la leçon 4.
  • Mais, parfois, il est impossible de faire autrement et on a alors recours aux phrases complexes :
  • En elko, la phrase est considérée comme complexe dès lors qu'elle utilise la virgule et ou le ligatif.

I. Anatomie de la syntaxe elkanne

  • Nous avons étudié, à la leçon 4, la phrase simple.
  • Elle constitue le noyau de la syntaxe, le terme utilisé dans la grammaire de l'elko pour le désigné est le caryon.
  • Le terme de "caryon" provient du grec où il signifie "noyau".
  • Autour du noyau on trouve le péricaryon, il se compose du précaryon et du postcaryon.
Le précaryon
  • Placé en tête de phrase, avant le caryon, il s'en sépare par une virgule.
  • ex. : . tu , go tabi meso . ("Et, il lit le message")
  • Le précaryon héberge principalement les connecteurs logiques ou "Ekauras" que nous avons étudiés à la leçon 18.
  • ex. : . teu , go tabi meso . ("Puis, il lit le message")
  • Le précaryon peut aussi héberger un des quatre constituants du caryon :
  • ce phénomène se nomme "mise en connecteur"
  • "le connecteur" étant l'autre nom du précaryon.
  • La mise en connecteur sert à créer des effets de style.
  • . go , tabi meso . ("lui, il lit un message") [mise en connecteur du constituant sujet]
  • . tabi , go meso . ("lire un message, c'est ce qu'il fait") [mise en connecteur du constituant verbal]
  • . meso , go tabi . ("un message, voilà ce qu'il lit") [mise en connecteur du constituant objet]
  • . seke ro , go tabi meso . ("devant moi, il lit un message") [mise en connecteur du circonstant]
Le postcaryon
  • Placé en fin de phrase, après le caryon
  • Le péricaryon héberge les particules phrastiques que nous avons étudiés à la leçon 14.
  • Ces particules vocaliques qui indiquent les types de phrases.
  • ex. : . go tabi meso e ? ("est-ce qu'il lit un message ?")
  • "go tabi meso" est le caryon.
  • La particule interrogative "e" se trouve dans le postcaryon.

Le ligatif

  • Le ligatif revêt différents aspects que nous manqueront pas de considérer tout au long de ces vidéos.
  • Mais dès l'instant qu'il est utilisé au sein d'une phrase on parle de phrase complexe.
  • Pour rappel, le ligatif se repère au suffixe -u ou à la particule u.
  • Il marque le lien et on le retrouve essentiellement dans la construction des auxiliaires et des conjonctions.
  • Ainsi les conjonctions permettent de mettre deux groupes nominaux dans un même constituant.
  • ex. : "go tabi meso tu kabo . ("il lit un message et un livre")

La virgule

  • La virgule peut être utilisé dans deux cas :
  • Pour séparer le précaryon du caryon comme nous venons de la voir au début de cette vidéo.
  • Pour ajouter un constituant afin d'éviter l'utilisation des conjonctions.
  • ex. : "go tabi meso, kabo tu tibo . ("il lit un message, un livre et un journal.")

II. La mise en facteur

  • La mise en facteur ou factorisation est une spécificité de l'elko.
  • A la manière des mathématiques ou même du solfège
  • Il est possible en elko de mettre une information en facteur pour que celle-ci soit valable pour toute la phrase.
  • Pour cela, il faut mettre le mot en tête de phrase entre deux points
  • ex. : ". go wedu tabi tu wedu golgozi ." → ". wedu . go tabi tu golgozi." ("il lit un livre et écoute de la musique")

Épilogue

  • Vous venez de découvrir la phrase complexe.
  • N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour tester des phrases.
  • Je me ferais un plaisir d'y apporter mes remarques.
  • Dans la prochaine vidéo nous étudierons les registres de langue.
  • A très vite !
  • thei !! (= à très vite !)

Galerie

Fichier:A.jpg Fichier:B.jpg Fichier:C.jpg Fichier:D.jpg Fichier:E.jpg
Fichier:F.jpg Fichier:G.jpg Fichier:H.jpg Fichier:I.jpg Fichier:J.jpg

Liens

Outils personnels