Elko-leçon 7 : Les noms propres

De Elkodico.

Elkovidéos


Elko-infosElko-leçonsElko-immersionElko-traductions

 
Elko-leçons

Présentation de la série Elko-leçons

Elko-leçon 1 : L'alphabet et la prononciationElko-leçon 2 : Les clésElko-leçon 3 : Les suffixesElko-leçon 4 : La phrase simpleElko-leçon 5 : La ponctuationElko-leçon 6 : L'agglutinationElko-leçon 7 : Les noms propresElko-leçon 8 : Le ligatifElko-leçon 9 : La conjugaisonElko-leçon 10 : Les chiffresElko-leçon 11 : L'accentuationElko-leçon 12 : Les clés glidéesElko-leçon 13 : Les préfixesElko-leçon 14 : Les types de phrasesElko-leçon 15 : Le politifElko-leçon 16 : L'agglutination des clés glidéesElko-leçon 17 : Les pronomsElko-leçon 18 : Les EkaurasElko-leçon 19 : L'aspectElko-leçon 20 : Les nombresElko-leçon 21 : Les diacritiques et les allographiesElko-leçon 22 : Les clés réduitesElko-leçon 23 : Les infixesElko-leçon 24 : La phrase complexeElko-leçon 25 : Les registres de langueElko-leçon 26 : Les suffixes cumulésElko-leçon 27 : Les substantifsElko-leçon 28 : Les AsaurasElko-leçon 29 : La déclinaisonElko-leçon 30 : Les quantifieursElko-leçon 31 : L'euphonieElko-leçon 32 : Les proclésElko-leçon 33 : Les profixesElko-leçon 34 : Les variations syntaxiquesElko-leçon 35 : Les interjections et les onomatopéesElko-leçon 36 : Les préfixes cumulésElko-leçon 37 : Les hypocoristiquesElko-leçon 38 : Les IsaurasElko-leçon 39 : Les modesElko-leçon 40 : Les unités de mesure

 


Sommaire

Script

Jingle

Jingle d'introduction "Elkovidéos"

Prologue

  • . hei !! (= salut !)
  • Dans la vidéo d'aujourd'hui je vais vous présenter comment l'elko gère les noms propres.
  • En général, et dans un souci de facilité, l'elko permet l'utilisation des noms propres tels quels.
  • Mais il existe, et nous allons le voir, une manière de les transcrire au moyen des lettres disponibles.
  • Cette septième leçon correspond au grade 1.6
  • . lamei ilin !! (= bon visionnage !)

Générique

Générique Elko-leçons

Diaporama

  • Comme vous le savez désormais le système d'écriture officiel de l'elko est le Rundar.
  • Par conséquent, des adaptations sont nécessaires.
  • C'est le rôle de la TOA : la transcription onomastique appliquée.
La transcription onomastique appliquée ou "TOA"
  • TRANSCRIPTION : ce terme désigne le fait de passer d'un système d'écriture à un autre. En l’occurrence ici il s'agit du passage du système alphabétique au système numérique.
  • ONOMASTIQUE : ce terme fait référence à la partie de la linguistique qui s'intéresse aux noms propres.
  • Le terme de "transcription onomastique" désigne donc ici le fait de transcrire des noms propres d'un système d'écriture à un autre.
  • APPLIQUÉE : ce terme indique que la théorie est appliquée concrètement dans la langue de tous les jours.
  • La transcription onomastique appliquée simplifiée en TOA se compose donc de 13 règles.
Les règles de la TOA
  1. L'approximation phonétique : La règle de base est que tous les noms propres sont transcrits phonétiquement selon la prononciation du pays. ex. Londres → London
  2. Les auxiliaires onomastiques : Les noms propres sont souvent suivis d'auxiliaires dit "auxiliaires onomastiques". Leur rôle est de déterminer plus rapidement la nature de ce nom propre. ex. : Italia koho ("la langue italienne") / Italia kiho ("l'individu, l'habitant de l'Italie")
  3. Les majuscules : Seuls les noms propres prennent une majuscule. Mais tous les mots composant le nom propre en prennent une : Mont-de-Marsan → Mon-De-Marsan
  4. Le trait-d'union : Le trait-d'union est obligatoire entre tous les composant d'un nom propre même s'il n'y en a pas dans le nom originel : New York → Nu-Jorka
  5. Le A euphonique : Le A euphonique (noté /ă/ dans la transcription phonétique) est un A que l'on insère entre deux consonnes pour en faciliter la prononciation. On ajoute le A euphonique dans plusieurs cas :
    • Lorsqu'un nom propre commence par deux consonnes (digramme consonantique initial) : Blois → Balua
    • Lorsqu'un nom propre finit par deux consonnes (digramme consonantique final) : Lens → Lansa
    • Après la deuxième consonne d'un trigramme : Chartres → Kartara
  6. Les diacritiques :Les diacritiques et les accents sont supprimés. ex. : JîmûtaJimuta
  7. Les lettres muettes : Les muettes sont supprimées. ex. : Paris → Pari
  8. Les Hagas : Sont appelés "hagas" tous les digrammes construits avec la lettre "H" : BH, DH, GH, ...
    • Les hagas (consonne + H) sont réduits à la consonne initiale : Aghénor → Agenor
    • Sauf pour le digramme th (qui existe en elko) : Athéna → Athena
  9. Les lettres particulières : Les lettres H, F, J, W, TH et NJ, ainsi que tous les hagas (consonne + H) suivent des règles particulières :
    1. Ne se rencontrent jamais en fin de nom.
    2. Ne se rencontrent qu'en début de mot ou entre deux voyelles.
    3. Sont supprimées après une consonne : Asphénaz → Aspenaz
    4. Sauf après T : Athéna → Athena
    5. sont supprimés avant une consonne. Prahrâda → Pararada
  10. Les lettres étrangères : Les lettres étrangères à l'Abde sont assimilés à des lettres présentes dans ce système :
    • c → k
    • v → w
    • q → k
    • x → k
    • y → i ou j
  11. Les glides : Le terme de glide est le nom donné aux lettres W et J. Elles sont utilisées pour transcrire les sons /w/ et /j/. Les noms propres commençant par i ou u suivit d'une voyelle sont transcrits au moyen des glides j ou w : Ouargla → Wargala
  12. La règle de 4 : Un nom propre ne doit pas contenir plus de 4 voyelles. En cas d'excès de lettres, toutes les lettres sont supprimées après la quatrième voyelle.
  13. Les digrammes : Dans le cas des digrammes contenant les voyelles I ou U, celles-ci sont supprimées lorsque le mot compte plus de 4 voyelles.
L'emprunt
  • L'emprunt est une alternative à la TOA.
  • Il consiste dans le fait de laisser le mot tel quel.
  • ex. : Je m'appelle Sébastien → keno ra Sébastien
  • L'emprunt est fréquent dans le registre courant mais déconseillé dans le registre soutenu.

Épilogue

  • Vous venez de découvrir les noms propres.
  • N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour tester des phrases.
  • Je me ferais un plaisir d'y apporter mes remarques.
  • Dans la prochaine vidéo nous étudierons le ligatif.
  • A très vite !
  • thei !! (= à très vite !)

Galerie

Fichier:A.jpg Fichier:B.jpg Fichier:C.jpg Fichier:D.jpg Fichier:E.jpg
Fichier:F.jpg Fichier:G.jpg Fichier:H.jpg Fichier:I.jpg Fichier:J.jpg

Liens

Outils personnels