Grade 1.3 : La phrase simple

De Elkodico.

La quatrième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse à la syntaxe et aux constituants immédiats de la phrase elkanne, c'est-à-dire à l'ordre des mots dans la phrase. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 1.3. À l'issue de cette leçon vous devriez pouvoir maîtriser la syntaxe de base et pouvoir former vos premières phrases.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Grade précédent Grade suivant
 


Passer la graduation


Sommaire

Leçon

Une phrase se subdivise en constituants (ou constituants immédiats), la syntaxe elkanne en compte quatre toujours placés dans cet ordre :


Remarque : Lorsqu'une phrase compte ces quatre constituants ou moins elle est considérée comme phrase simple. En revanche, elle sera considérée comme complexe si elle compte des constituants supplémentaires ou d'autres éléments syntaxiques comme la virgule ou les conjonctions, rassurez-vous tout cela sera détaillé au grade 3.3.

L'ordre des constituants

La syntaxe de l'elko est plus figée qu'en français. Elle suit le modèle SVO (comme en français), c'est à dire : Sujet, Verbe, Objet. La syntaxe ne sera donc pas compliquée pour un apprenant francophone car l'ordre des constituants est le même dans les deux langues. Les constituants occupent toujours la même place au sein de la phrase, seul le circonstant peut être mobile. En fait, il se place après le constituant qu'il complète.


[Le chien]S [mange]V [un os]O[kero]S [wami]V [babo]O


Remarque : L'article n'existe pas en elko, ni défini (le, la, l', les), ni indéfini (un, une, des).

La règle d'EAIO

Comme nous l'avons vu ci-dessus la syntaxe de l'elko connaît quatre constituants, mais chacun de ses constituants ne comporte pas toujours un seul mot. Il peut arriver que plusieurs mots cohabitent au sein d'un même constituant c'est ce que l'on appelle un groupe syntaxique. L'ordre des mots dans un constituant suit la règle d'EAIO[1].


[Le tout petit chien]S [mange]V [un os]O[wile wina kero]S [wami]V [babo]O


Pour repérer rapidement les différents constituants, il suffit de repérer les mots repères ou pilotes de chaque constitutant. Avec le temps et l'expérience cela se fera plus aisément.


[Le tout petit chien]S [mange]V [un os]O[wile wina kero]S [wami]V [babo]O


Remarque : Dans cet exemple on observe que le constituant sujet comporte trois mots : wile (tout, très), wina (petit) et kero (chien). Nous avons donc bien à faire à un groupe syntaxique, le mot principal ou mot pilote est ici le nom kero qui est placé tout à droite du constituant, et cela sera toujours ainsi. Les autres mots se placent toujours avant le mot pilote auxquels ils se réfèrent, suivant la règle d'EAIO. On aura donc : wile wina kero et non kero wile wina car les mots postposés appartiendraient dès lors au constituant suivant.

Texte

Dura Kenromo Kenromo[2]
naro wami wete wamwoto
tėlo sune tebi kowo
dogo rosa tebi kowo wete tabo
tebo duri Elko teno


Auteur : Ziecken

Phrases simples
Je mange dans la cuisine
Tu n'apprends pas de langue
Il veut apprendre une langue dans un livre
La leçon facilite la compréhension de l'elko


Traduction : Ziecken

Retrouvez le vocabulaire des leçons

Exercices

Lisez le texte ci-dessus à haute voix puis :
1. Segmentez les phrases en constituants. (Quel est le sujet?, le verbe ?, l'objet ?, le circonstant ?)
2. Remettre les mots suivants dans l'ordre pour former une phrase : dogo / kowo / gura / rosa / sune / tebi


Solution des exercices

Liens

Passer la graduation


Grade précédent Grade suivant
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

Notes

  1. EAIO est un procédé mnémotechnique indiquant l'ordre des suffixes dans un constituant.
  2. Le pluriel se fait en doublant le mot.
Outils personnels