Grade 2.7 : Les Ekauras

De Elkodico.

La dix-huitième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse aux Ekauras et au connecteur, deux spécificités de l'elko. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 2.7. À l'issue de cette leçon vous devriez pouvoir traduire tous les connecteurs logiques et construire des phrases beaucoup plus élaborées.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Niveau précédent Niveau suivant
 


Passer la graduation


Sommaire

Leçon

Les Ekauras est le nom donné en elko aux connecteurs logiques. Les connecteurs logiques sont des mots-outils qui servent de lien entre deux énoncés, ils se distinguent des conjonctions par le fait d'être toujours placé en tête de phrase dans le connecteur. Les conjonctions, sont quant à elles toujours situées au cœur de la phrase.

Le terme de "Ekaura" provient du nom des runes Eka correspondant à la lettre E et Ura correspondant à la lettre U. L'association de ces deux lettres forme le digramme "eu" qui, utilisé comme suffixe, caractérise les connecteurs logiques. Les Ekauras sont souvent la traduction d'adverbes d'où le suffixe -e et traduisent un lien avec la phrase précédente d'où le suffixe -u (le ligatif).

Le tableau syntaxique

Le tableau syntaxique est un outil inspiré de la boîte de Hockett[1] mais adapté à la syntaxe elkanne. Il permet de décortiquer une phrase en ordonnant tous ses mots dans des cases. Comme nous l'avions découvert lors de la quatrième leçon, la phrase elkanne compte 4 constituants : le sujet, le verbe, le complément et le circonstant. Et bien, il en existe deux autres placés aux extrémités : le connecteur et les particules phrastiques formant tous deux un ensemble que l'on appelle le péricaryon, mais ça, vous n'êtes pas obligé de le retenir ! Les particules phrastiques ont été étudiées à la leçon 14, aujourd'hui c'est le tour du connecteur.


Proposition principale

Le connecteur

Sujet

Verbe

Objet

Circonstant

Les particules
phrastiques

U

E

A

I

O

E

A

I

O

E

A

I

O

E

A

I

O

A E I O

Le connecteur

Les adverbes

Les adjectifs


ou
Les verbes[2]

Les noms

Les verbes

Les adverbes
&
Le gérondif

Les verbes d'état
Les participes

Les adverbes


ou
Les verbes[2]

Les adjectifs

Les noms

Le locatif

Le génitif

Le datif

Le nominatif

L'exclamation
L'interrogation
L'injonction
La déclaration

Le connecteur

Le connecteur est le constituant syntaxique dans lequel se trouvent les connecteurs logiques, il se situe toujours en tête de phrase, souvent séparé des autres constituants par une virgule. Il se repère très facilement par le suffixe -eu apposé sur le mot qui s'y trouve, ces mots alors appelés Ekaura et correspondant aux connecteurs logiques du français.


. weseu lo tebi elko . "Afin que tu apprennes l'elko."


Remarque : Les Ekauras permettent la traduction de nombreuses subtilités comme ici le subjonctif (ex " tu apprennes") sans avoir à conjuguer les verbes, sans avoir recours à la flexion et ni sans avoir à changer l'ordre des mots.


Le connecteur peut aussi héberger les auxiliaires temporels. Placé avant le verbe, il conjugue celui-ci au temps voulu, mais placé dans le connecteur, c'est toute la phrase (voire le texte entier) qui est conjuguée. Le connecteur a alors la même fonction que la clé en solfège : il influe sur tout un passage (texte ou phrase) sans que l'on ait à repréciser le temps sur chaque verbe comme c'est le cas dans la plupart des langues.


"le garçon jouait à la balle et la fillette sautait à la corde."

  • . Ewido wedu baglili nutu Awido wedu gotbopi . (sans connecteur)
  • . wed(e)u[3] , Ewido baglili nutu Awido gotbopi . (avec connecteur)


Remarque : Le connecteur peut aussi héberger le pluriel, les articles, le singulier, ... et éviter ainsi de le répéter à chaque fois.

Les connecteurs logiques

Voir la liste des connecteurs logiques triés par thèmes

Les connecteurs logiques sont des mots ou des groupes de mots qui introduisent une phrase. En français, il sont souvent accompagnés d'une virgule (en effet, pourtant, néanmoins, toutefois,...) ou souvent accompagnés d'une préposition (afin de, pour que, quant à,...). En elko, ils se forment tous au moyen d'une clé et du suffixe -eu et se placent en début de phrase dans le constituant appelé le connecteur.


. sadeu , moka tano bogtano. "En effet, cet arbre est un pommier."


Remarque : Le plus difficile, dans la construction des Ekauras, est le choix de la clé à utiliser. Le dictionnaire d'elkodico est là pour vous y aider.

Texte

Lago
. wedeu[4], tėsa nutu bėla .
. ne tama kalla wonu[5] Oro wuti .
. Oro waki nedlio nutu sawe[6] pabi bano hou lori.
. dewu wesaki seke lago ; Oro kalnane[7] totlami go .
. go turrene moki so .
. wonu ro waki kebe lagpino nutu lami go tetkori ga tedbao .
. ga tora ibaro pinmili nutu ga lano bimi labe ibono .


Traduction : Ziecken

La mer
J'étais triste et énervé.
Comme il faisait inhabituellement beau, je suis sorti.
Je suis allé au port et je me suis émerveillé en sentant la nature qui s'épanouissait.
Quand j'arrivai devant la mer, je la contemplai dans toute sa splendeur.
Elle se donnait en spectacle avec une furieuse quiétude.
J'allai alors sur la digue et la vis faire danser gracieusement son corps sans fin.
Ses puissantes vagues s'écrasaient contre le mur et son eau bouillonnait contre les rochers.


Auteur : Kotave

Retrouvez le vocabulaire des leçons

Exercices

Thème

Version

Clés

BUR (aïeul, grand-parent)GIZ (bouclier, sécurité)GOL (musique)KAD (voisin, proximité)KER (chien)MAN (humain)NAR (ego, personnel)NAT (femme)NET (homme)PEL (maison)RAN (ciel)TAB (livre)TET (chat)WAK (char, véhicule)WEK (animal)WID (enfant)WIK (parent)


Solution des exercices

Liens

Passer la graduation


Niveau précédent Niveau suivant
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

Notes

  1. La boîte de Hockett est une étude de la phrase par le biais d'un tableau où il suffit de placer les mots dans les bonnes cases.
  2. 2,0 2,1 Seulement en fonction sujet, comme dans "manger est important pour la santé".
  3. Comme toutes les formes de ligatif, les Ekauras peuvent se simplifier en -u.
  4. Le fait de mettre "wedeu" en tête de texte dans le connecteur permet d'éviter de traduire tous les verbes au passé.
  5. wonu est la forme courte de wonou ("donc, c'est pourquoi")
  6. Le gérondif en + verbe en -ant est assimilé à un adverbe en elko.
  7. Un bel exemple des avantages de l'agglutination.
  8. Les prépositions verbales sont souvent omises en Elko.
Outils personnels