Grade 4.1 : Les proclés

De Elkodico.

La trente-deuxième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse aux proclés, une autre spécificité de l'elko. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 4.1. À l'issue de cette leçon vous devriez connaître les proclés et pouvoir les utiliser en toutes occasions.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Niveau précédent Niveau suivant
 


Passer la graduation


Sommaire

Leçon

On appelle proclé une particule utilisant une consonne particulière : W, J, H, F, TH et NJ. Les proclés ne prennent leur véritable sens que dans un contexte donné, c'est pourquoi on dit qu'elle dépendent de la situation d’énonciation. On les nomme d'ailleurs aussi particules énonciatives.

Leur rôle principal est de se substituer en place d'une clé, d'où le nom de proclé qui signifie qu'on les emploie en place de clé. Cette substitution sert notamment à éviter la redondance, empêchant ainsi la répétition d'une même clé (→ La reprise), elle sert également à disposer d'une clé sans valeur sémantique pour porter les affixes au besoin (→ L'asémant).

Les proclés utilisent comme nous venons de le voir les consonnes particulières : W, J, H, F, TH et NJ. Ces lettres jouent le rôle de profixes que nous étudierons à la la leçon suivante. Les suffixes qui les accompagnent sont ceux de la déclinaison :

Liste des proclés

L'elko compte donc six proclés basées sur le principe des profixes répartis en trois groupes :

Fonction des proclés

Les glides W et J sont utilisées comme proclés pour marquer l'imprecision.

Les consonnes particulières H, F, Þ et sont utilisées pour la reprise.

Texte

Edauko[1]

. ikowo u Edauko , Dafid Owido[2] , Salem riwo .

. Edauko kowi[3] :' misrao imisra '. misrao imisra , nanta misra.

. mano pala nėto -[4][5] nanta diwo hou go biwai soloe - e ?

. darbito waki , tu fo[6] hi[7] . bu Telo tede sorragi .

. solo tiadi , tu ho tidi , tu ko kusrili kewo ho'a[8] il tadzidi .


Traduction : Ziecken

L'Ecclésiaste

Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.

Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste ; vanité des vanités, tout est vanité.

Quel avantage a l'homme de tout le travail auquel il se livre sous le soleil ?

Une génération passe, et une autre vient ; mais la terre subsiste toujours.

Le soleil se lève, et le soleil se couche, et il soupire après le lieu d' il se lève de nouveau.


Auteur : Kotave

Retrouvez le vocabulaire des leçons

Exercices

Thème

Version

Solution des exercices

Liens

Passer la graduation


Niveau précédent Niveau suivant
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

Notes

  1. Traduction littérale : "Celui qui s'adresse à la foule." Sens donné à "ecclésiaste".
  2. Avec un nom propre on utilise rarement la particule u. On préfère l'inversion.
  3. Attention, le discours indirect n'existe pas en elko, il est nécessaire de reformuler.
  4. Les tirets sont ici indispensable pour séquencer et simplifier une phrase complexe.
  5. Le principe des tirets est simple : on y place la subordonnée. Celle-ci est alors clairement distincte de la principale : quel intérêt a l'homme ?
  6. Reprend le nom darbito et y ajoute le sens de "autre".
  7. Reprend le verbe waki.
  8. Ici, ajout du génitif sur la particule de reprise "ho".
  9. L'absence de ponctuation indique qu'il ne s'agit pas ici d'une phrase.
Outils personnels