Grade 4.7 : Les Isauras

De Elkodico.

La trente-huitième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse au quatrième aspect du ligatif : les Isauras et à leur application : le passif et ses dérivés. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 4.7. À l'issue de cette leçon vous devriez connaître les Isauras et pouvoir les utiliser en toutes circonstances.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Niveau précédent Niveau suivant
 


Passer la graduation


Sommaire

Leçon

Les Isauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif. Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -iu. Le terme de "Isaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Isa (la lettre I) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -iu peut être apposé sur des clés entières et ainsi donner des mots-outils (les formes longues) ou sur des clés réduites pour donner des particules (les formes courtes) :

Les Isauras se trouvent dans le constituant verbal et traduisent la passivité.

Les formes longues

Les formes longues sont composées d'une clé et du suffixe cumulé -iu. N'importe qu'elle clé peut être utilisée pour former un Isaura. Les constructions les plus fréquentes connaissent une forme réduite décrite dans le paragraphe ci-dessous. Les formes longues ne désignent plus la passivité, mais sont le résultat de la juxtaposition verbale.

Liste des Isauras

La juxtaposition verbale

On parle de juxtaposition verbale lorsque deux verbes en -i sont juxtaposés. Les deux verbes sont

  • soit séparés par la particule u : lami u lali "regarder tomber la pluie"
  • soit la particule u est soudée au premier des deux verbes pour former un Isaura : lamiu lali "regarder tomber la pluie"

Les formes courtes

Les formes courtes ou particules sont composées d'une consonne et du suffixe cumulé -iu. La consonne utilisée est la consonne de queue d'une clé, c'est pour cela que l'on parle de forme courte, car il s'agit de la simplification d'une forme longue.Elles indiquent que le sujet n'est pas l'acteur mais le patient de l'action. Toutes les combinaisons ne sont pas encore attribuées.

  • biu : le passif (ex. : Ego wami weko "il mange un animal" → Ego biu wami wekoa "il est mangé par un animal")
  • kiu : devenir (ex. : Ego kira "il est grand" → Ego kiu kira "il devient grand" mais Ego kiu kiri "il devient grand par l'intervention de quelqu'un")
  • liu : laisser + v. inf. (ex. : dewo tudi "le temps s'écouler" → Ego liu tudi dewo "il laisse le temps s'écouler")
  • piu : recevoir (ex. : Ego mėdi "il informe, il donne de l'information" → Ego piu mėdi "il reçoit de l'information, il est informé.")
  • tiu : faire + v. inf. (ex. : Ego kiti pelo "il construit une maison" → Ego tiu kiti pelo "il fait construire une maison")


Remarque : La particule peut être suivie d'un verbe en -a ou d'un verbe en -i. Le sens ne sera néanmoins pas le même. Suivie d'un mot en -a, la séquence traduit un fait seul, tandis que suivit d'un mot en -i, la séquence traduit un fait suivit de son responsable : par, grâce, ...

  • . Ego kala . → Il est beau.
  • . Ego kali . → Il embellit.
  • . Ego kiu kala . → Il devient beau.
  • . Ego kiu Kali . → Il devient beau (grâce à quelqu'un ou quelque chose)
  • . Ego kiu kali ikazoa → Il devient beau grâce à des bijoux.

Texte

Mibo U Sartabardi

Golso 1: Sartabardi , Danmarka Riho

. Ero Sartabardi , Ohiko ra wedu Roptawidra , pėloa Ehikoa ra tu ga wede Ego , ro riwi ka igaro tu hido ra Sakarin wudu riwi wude ro .

Golso 2: Mido U Iniro

Dewe ketta dago neboa , Faranka daro bau resi , biu riwi kira Karla , taho ira weliga kiira ira . tėra Ituho ira bau waki gine niasoi te galo malgoa . Bau , Ero resseke waki , Ohido ra liu rėgo neza tehoe , dewe noko waki , ro lami ro beta Danmarka kiho sabbea , zu , nelia gizo tu giro ra , ro gėrai beta resdaoe , mope mėsa gewakia loloe ra dite nutdak Faranka ituho.

Golso 3: Dano U Riho

Ero loli dehe , ro gibi dėno ra Walfodra'i , baho ra bikaki neke lago , lene tepo tu rano saso ra zeli gewa kala Walkiri wese Walala'i , hoe ro meka Itėra . lenia Walgarinda , lamia ituho ra dana , ku ro wedu beta u lari gino rabe Faranka , bu moasa iniso ra i !, jipo ra ku biu bėsi . Sakarin , hipo ra , basi dėto la ku liwe uddago lo wudu riho hoa .

Traduction : Ziecken
Chronique de Svartabardi

Chant 1: Svartabardi, roi du Danemark

Je suis Svartabardi, mon père fut Hroptavidr, par l'héritage de mon père et du sien avant lui, je dirige ces terres et mon fils Skarin les guidera après moi.

Chant 2: Choc des armes

Lors du premier jour du printemps, les Francs ont attaqué, dirigés par le grand Charles, leur nombre était quatre fois supérieur au nôtre, au son du cor nos valeureux combattants sont partis à l'assaut de l'ennemi, moi je marchais en première ligne, mon fils a reçu ordre de rester au village, lorsque la nuit tomba je vis que j'étais le dernier Danois debout, alors, abandonnant mon bouclier et mon heaume, je me suis jeté dans une dernière mêlée, comme possédé emportant dans ma chute plus de vingt soldats Francs.

Chant 3: Mort du souverain

Ici je tombe, ici je donne ma vie à Valfödr, par la mer mon corps partira, par la montagne et par le ciel mon âme volera accompagnée par les belles Valkyries jusqu'au Valhalla je serai parmi les braves. Traversant les Valgrind, voyant mes guerriers tombés, car je fus le dernier à croiser le fer contre les Francs, mais soyez sans crainte mes amis, mes frères car vous avez été vengés. Skarin, mon fils, chérit ton pays car à partir de demain tu en seras le roi.

Auteur : Fafner

Retrouvez le vocabulaire des leçons

Exercices

Thème

Version


Solution des exercices

Liens

Passer la graduation


Niveau précédent Niveau suivant
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

Notes

Outils personnels