Hymne aux Nymphes

De Elkodico.

Hymne aux Nymphes
 

Version originale


Nymphes, esprits de la nature, femmes à la beauté sans égale.
Vous si nombreuses et si belles, amantes des héros et des dieux,
Dansez et chantez dans vos cortèges sacrés.
Dryades et naïades, néréides et oréades, et toutes vos soeurs,
Toujours les hommes vous désirent, jamais ne vous attraperons,
Belles comme des déesses et inaccessibles comme la Lune,
À jamais nous mortels seront chiens hurlants au bel astre,
Tentant en vain de l'atteindre,
Si proches mais si lointaines,
Belles dames jamais vous ne cesserez de charmer les hommes et toujours les poètes vous honorerons.
Par ces mots je vous salue.


Auteur: Fafner

 

Version traduite en elko


. Aibanel[1], isaso banoa, nuukala inato .
. Ailo[2] tire wila tu kala , Aibaso u itėro tu ihelo[3] ,
. Kori tu gėli wėla ikolromo !
. Aitanel tu Aiwagel , Ainerel tu Aitepel , tu nanta Ahipo aila ,
. Ineto nande rosi Ailo , Iho nunde gibi Ailo ,
. Kala mope Aiwelo tu dasguka mope Selo ,
. Iru[4] Oidana tede gelia ikereko kala losoi ,
. Woane likia tupi ho ,
. Tire kada bu tire bika ,
. Ilu kala inato nunde beti u nasi ineto tu nande Ikaso wėli Ailo .
. Ero wėli Ailo gewe ka ikeno .


Traduction : Ziecken

 
Versions
Version 2010Version 2015
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
 

Notes

  1. Le suffixe -o est facultatif et permet ici de respecter la règle des quatre éléments.
  2. lo = "tu" ; ilo = "vous" ; Ailo = "vous" ♀
  3. Rappelez-vous du profixe h= marquant le défini : iwelo = "des dieux" → ihelo = "les dieux"
  4. Les pronoms substantivés sont des pronoms utilisant le suffixe -u. Ils traduisent la construction "pronom, sujet" comme ici : "nous, mortels"
Outils personnels