Job (chapitre 28)

De Elkodico.

Job

12345678910
11121314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
4142

 

Job (chapitre 28)

  1. Il y a pour l’argent un lieu d’ on l’extrait, pour l’or un lieu on l’épure.
  2. Le fer se tire de la terre, et la pierre fondue donne le cuivre.
  3. L’homme met fin aux ténèbres, il explore, jusqu’au fond des abîmes, la pierre cachée dans les ténèbres et l’ombre de la mort.
  4. Il creuse, loin des lieux habités, des galeries, qu’ignore le pied des vivants ; suspendu, il vacille, loin des humains.
  5. La terre, d’ sort le pain, est bouleversée dans ses entrailles comme par le feu.
  6. Ses roches sont le lieu du saphir, et l’on y trouve de la poudre d’or.
  7. L’oiseau de proie n’en connaît pas le sentier, l’œil du vautour ne l’a point aperçu.
  8. Les animaux sauvages ne l’ont point foulé, le lion n’y a jamais passé.
  9. L’homme porte sa main sur le granit, il ébranle les montagnes dans leurs racines.
  10. Il perce des galeries dans les rochers ; rien de précieux n’échappe à son regard.
  11. Il sait arrêter le suintement des eaux, il amène à la lumière tout ce qui était caché.
  12. Mais la Sagesse, la trouver ? est le lieu de l’Intelligence ?
  13. L’homme n’en connaît pas le prix, on ne la rencontre pas sur la terre des vivants.
  14. L’abîme dit : «Elle n’est pas dans mon sein ;» la mer dit : «Elle n’est pas avec moi
  15. Elle ne se donne pas contre de l’or pur, elle ne s’achète pas au poids de l’argent.
  16. On ne la met pas en balance avec de l’or d’Ophir, avec l’onyx précieux et avec le saphir.
  17. L’or et le verre ne peuvent lui être comparés, on ne l’échange pas pour un vase d’or fin.
  18. Qu’on ne fasse pas mention du corail et du cristal : la possession de la sagesse vaut mieux que les perles.
  19. La topaze d’Éthiopie ne l’égale pas, et l’or pur n’atteint pas sa valeur.
  20. D’ vient donc la sagesse ? est lieu de l’Intelligence ?
  21. Elle est cachée aux yeux de tous les vivants, elle se dérobe aux oiseaux du ciel.
  22. L’enfer et la mort disent : «Nous en avons entendu parler
  23. C’est Dieu qui connaît son chemin, c’est lui qui sait elle réside.
  24. Car il voit jusqu’aux extrémités de la terre, il aperçoit tout ce qui est sous le ciel.
  25. Quand il réglait le poids des vents, qu’il mettait les eaux dans la balance,
  26. quand il donnait des lois à la pluie, qu’il traçait la route aux éclairs de la foudre,
  27. alors il l’a vue et l’a décrite, il l’a établie et en a sondé les secrets.
  28. Puis il a dit à l’homme : La crainte du Seigneur, voilà la sagesse ; fuir le mal, voilà l’intelligence.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2015
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
La Bible

L'ancien testament
Le Pentateuque : GénèseExodeLévitiqueNombresDeutéronome
Les Livres historiques : JosuéJugesRuthSamuel ISamuel IIRois IRois IIChroniques IChroniques IIEsdrasNéhémieEstherTobieJudithMachabées IMachabées II
Les Livres poétiques : JobPsaumesProverbesEcclésiastesCantiquesSagesseEcclésiastique
Les Prophètes : IsaïeJérémieLamentationsBaruchÉzéchielDanielOséeJoëlAmosAbdiasJonasMichéeNahumHabakukSophonieAggéeZacharieMalachie
Le nouveau testament
Les Évangiles : Saint MatthieuSaint MarcSaint LucSaint Jean
Les Actes des Apôtres : Actes des Apôtres
Les Épîtres de Saint Paul : RomainsCorinthiens ICorinthiens IIGalatesÉphésiensPhilippiensColossiensThessaloniciens IThessaloniciens IITimothée ITimothée IITitePhilémonHébreux
Les Épîtres catholiques : Saint JacquesSaint Pierre ISaint Pierre IISaint Jean ISaint Jean IISaint Jean IIISaint Jude
Écrit Apocalyptique : Apocalypse

 

Analyse de texte

Outils personnels