Job (chapitre 4)

De Elkodico.

Job

12345678910
11121314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
4142

 

Job (chapitre 4)

  1. Alors Eliphaz de Théman, prenant la parole, dit à Job :
  2. Vous trouverez peut-être mauvais si nous vous parlons ; mais qui pourrait retenir ses paroles en une telle rencontre ?
  3. Vous en avez autrefois instruit plusieurs, et vous avez soutenu les mains lasses et affaiblies.
  4. Vos paroles ont affermi ceux qui étaient ébranlés, et vous avez fortifié les genoux tremblants.
  5. Et maintenant à peine la plaie est-elle venue sur vous, que vous perdez courage ; Dieu vous frappe, et vous êtes dans le trouble.
  6. est cette crainte de Dieu ? sont cette force, cette patience, et cette perfection qui a paru dans toutes vos voies ?
  7. Considérez, je vous prie, si jamais un innocent est péri, ou si ceux qui avaient le cœur droit ont été exterminés.
  8. Ne voyons-nous pas au contraire que ceux qui travaillent tant à faire des injustices, qui sèment les maux et qui les recueillent,
  9. sont renversés tout d’un coup par le souffle de Dieu, et sont emportés par le tourbillon de sa colère ?
  10. Le rugissement du lion, et la voix de la lionne, ont été étouffés, et les dents des lionceaux ont été brisées.
  11. Le tigre est mort, parce qu’il n’avait point de proie, et les petits du lion ont été dissipés.
  12. Cependant une parole m’a été dite en secret, et à peine en ai-je entendu les faibles sons qui se dérobaient à mon oreille.
  13. Dans l’horreur d’une vision de nuit, lorsque le sommeil assoupit davantage tous les sens des hommes,
  14. je fus saisi de crainte et de tremble ment, et la frayeur pénétra jusque dans mes os.
  15. Un esprit vint se présenter devant moi, et les cheveux m’en dressèrent à la tête.
  16. Je vis quelqu’un dont je ne connaissais point le visage, un spectre parut devant mes yeux, et j’entendis une voix faible comme un petit souffle, qui me dit :
  17. L’homme osera-t-il se dire juste en se comparant à Dieu ? Et sera-t-U plus pur que celui qui l’a créé ?
  18. Ceux mêmes qui servaient Dieu n’ont pas été stables, et il a trouvé du dérèglement jusque dans ses anges.
  19. Comment donc ceux qui habitent dans des maisons de boue, qui n’ont qu’un fondement de terre, ne seront-ils pas beaucoup plutôt consumés et comme rongés des vers ?
  20. Du matin au soir ils seront exterminés ; et parce que nul d’eux n’a l’intelligence, ils périront pour jamais.
  21. Ceux qui seront restés de leurs races seront emportés, et ils mourront, parce qu’ils n’ont point eu la sagesse.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2015
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
La Bible

L'ancien testament
Le Pentateuque : GénèseExodeLévitiqueNombresDeutéronome
Les Livres historiques : JosuéJugesRuthSamuel ISamuel IIRois IRois IIChroniques IChroniques IIEsdrasNéhémieEstherTobieJudithMachabées IMachabées II
Les Livres poétiques : JobPsaumesProverbesEcclésiastesCantiquesSagesseEcclésiastique
Les Prophètes : IsaïeJérémieLamentationsBaruchÉzéchielDanielOséeJoëlAmosAbdiasJonasMichéeNahumHabakukSophonieAggéeZacharieMalachie
Le nouveau testament
Les Évangiles : Saint MatthieuSaint MarcSaint LucSaint Jean
Les Actes des Apôtres : Actes des Apôtres
Les Épîtres de Saint Paul : RomainsCorinthiens ICorinthiens IIGalatesÉphésiensPhilippiensColossiensThessaloniciens IThessaloniciens IITimothée ITimothée IITitePhilémonHébreux
Les Épîtres catholiques : Saint JacquesSaint Pierre ISaint Pierre IISaint Jean ISaint Jean IISaint Jean IIISaint Jude
Écrit Apocalyptique : Apocalypse

 

Analyse de texte

Outils personnels