L'aventure

De Elkodico.

L'épopée de Gilgamesh


L'épopée de Gilgamesh (Prologue)
Tablette I : Les deux héros

Gilgamesh : Dieu et hommeEnkidou : les premiers âgesLe chasseur : L'intermédiaireLa femme : l'initiatriceParoles de la femmeRéponse de EnkidouParoles de la femme IIRêves de Gilgamesh

Tablette II : La rencontre, l'amitié, le projet d'aventure

Les bergers : l'apprentissageOurouk aux rempartsLa lutteL'amitiéL'aventureLa vaillance

Tablette III : Préparatifs et départ

Les préparatifs de l'expédition

Tablette IV : Le voyage

Les songes de Gilgamesh : sur la route des cèdres

Tablette V : Prouesses dans la forêt des Cèdres, victoire sur Humbaba

La forêt des cèdres : la mort de Houmbaba

Tablette VI : Nouveau triomphe et démesure : le Taureau-céleste

Ishtar : l'amourLe refus de GilgameshLamentations d'IshtarLe retour des deux héros

Tablette VII : La mort d'Enkidu

Mort d'Enkidou

Tablette VIII : Les funérailles d'Enkidu

L'homme-scorpion

Tablette IX : Gilgamesh à la recherche de l'Immortalité

Shamash : Le dieu-soleil

Tablette X : L'arrivée au but

Sidouri : la cabaretièreL'humaine conditionOur-Shanabi : batelier des dieux

Tablette XI : L'échec et le retour à la vie ordinaire

Outa-Napishtim : l'aïeul immortelLe déluge : la plante d'immortalité

Tablette XII : Autre version de la mort d'Enkidu
L'épopée de Gilgamesh (Épilogue)

 

L'aventure

Gilgamesh s’adresse à Enkidou et lui dit :
«Dans la forêt demeure le puissant Houmbaba
tuons-le ensemble
pour détruire le mal sur la terre
Enkidou ouvre la bouche
et dit à Gilgamesh :
«Mon ami,
Lorsque je parcourais les vastes plaines
et les collines avec l’animal
je savais que la forêt s’étendait
à soixante doubles heures de chaque côté.
Quel est celui qui oserait pénétrer à l’intérieur ?
Le mugissement de Houmbaba est celui du déluge
sa bouche, c’est le feu
son souffle, la mort certaine.
Pourquoi désires-tu entreprendre ce voyage ?
Houmbaba est invincible
Gilgamesh ouvre la bouche et dit à Enkidou :
«Je veux monter jusqu’à la Montagne des Cèdres et pénétrer dans la forêt, demeure de
Houmbaba.
Une hache me suffit pour le combat
mais toi si tu as peur
reste ici. J’irai tout seul
Enkidou ouvre la bouche
et dit à Gilgamesh :
«Comment pénétrerons-nous
dans la Forêt des Cèdres, Gilgamesh ?
Son gardien est un guerrier puissant
qui ne ferme jamais les yeux.
Pour qu’il protège la Forêt des Cèdres
Je dieu Enlil l’a nommé son gardien
il l’a doté de sept épouvantes
le mugissement de Houmbaba
est celui du déluge. »


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2018
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique

Analyse de texte

Outils personnels