L'homme-scorpion

De Elkodico.

L'épopée de Gilgamesh


L'épopée de Gilgamesh (Prologue)
Tablette I : Les deux héros

Gilgamesh : Dieu et hommeEnkidou : les premiers âgesLe chasseur : L'intermédiaireLa femme : l'initiatriceParoles de la femmeRéponse de EnkidouParoles de la femme IIRêves de Gilgamesh

Tablette II : La rencontre, l'amitié, le projet d'aventure

Les bergers : l'apprentissageOurouk aux rempartsLa lutteL'amitiéL'aventureLa vaillance

Tablette III : Préparatifs et départ

Les préparatifs de l'expédition

Tablette IV : Le voyage

Les songes de Gilgamesh : sur la route des cèdres

Tablette V : Prouesses dans la forêt des Cèdres, victoire sur Humbaba

La forêt des cèdres : la mort de Houmbaba

Tablette VI : Nouveau triomphe et démesure : le Taureau-céleste

Ishtar : l'amourLe refus de GilgameshLamentations d'IshtarLe retour des deux héros

Tablette VII : La mort d'Enkidu

Mort d'Enkidou

Tablette VIII : Les funérailles d'Enkidu

L'homme-scorpion

Tablette IX : Gilgamesh à la recherche de l'Immortalité

Shamash : Le dieu-soleil

Tablette X : L'arrivée au but

Sidouri : la cabaretièreL'humaine conditionOur-Shanabi : batelier des dieux

Tablette XI : L'échec et le retour à la vie ordinaire

Outa-Napishtim : l'aïeul immortelLe déluge : la plante d'immortalité

Tablette XII : Autre version de la mort d'Enkidu
L'épopée de Gilgamesh (Épilogue)

 

L'homme-scorpion

La nuit il se couche
mais un songe le réveille.
Il voit les lions autour de lui
se réjouir à la lumière de la lune.
Il prend sa hache et dégaine le poignard de sa ceinture
comme la flèche il se jette sur eux
les frappe et les fait fuir.
Après ce songe
Gilgamesh arrive devant une grande montagne
dont le nom est Mashou.
Cette montagne garde chaque jour
le lever du soleil et son coucher
son sommet atteint la voûte du ciel
et à la base, sa poitrine touche le monde d’En bas.
Des hommes-scorpions gardent sa porte
ils inspirent la peur et la terreur
leur vue c’est la mort
leur majesté terrifiante règne sur les montagnes.
Ils gardent le soleil
à son lever et à son coucher.
Lorsque Gilgamesh les voit
son visage pâlit d’effroi
mais il reprend sa force et s’approche d’eux.
L’homme-scorpion appelle sa femme
et lui dit :
« Un homme vient vers nous
son corps est fait de la chair des dieux !»
L’épouse de l’homme-scorpion
lui répond :
« Pour deux tiers il est dieu
et pour un tiers homme !»
L’homme-scorpion appelle Gilgamesh
et s’adresse au descendant des dieux :
« Pourquoi as-tu fait ce lointain voyage ?
Pourquoi as-tu parcouru cette longue route et traversé les mers infranchissables ?
Je veux savoir la raison de ta venue jusqu’à moi
Gilgamesh lui répond :
« Je suis venu chercher mon aïeul Outa-Napishtim
l’homme qui a trouvé l’immortalité
je suis venu le questionner
sur la vie et la mort
L’homme-scorpion dit à Gilgamesh :
« Gilgamesh
personne n’a pu faire ce chemin
aucun être humain n’a traversé
le passage de la montagne
il s’étend durant douze doubles heures,
l’obscurité y est totale
il n’y a aucune lumière
du lever du soleil
jusqu’au coucher du soleil
Gilgamesh lui répond :
« J’ai voulu faire ce voyage
dans le chagrin et la douleur
par le grand froid et la grande chaleur
dans les gémissements et les pleurs.
Ouvre-moi maintenant la porte de la montagne
L’homme-scorpion dit à Gilgamesh :
« Entre Gilgamesh
n’aie plus de crainte
je t’ai permis de traverser les monts
puisses-tu parcourir les montagnes
que tes pas te ramènent sain et sauf :
voici la porte de la montagne ouverte devant toi


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2018
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique

Analyse de texte

Outils personnels