L'opéra des girafes (troisième tableau)

De Elkodico.

L'opéra des girafes

Premier tableauDeuxième tableau - Troisième tableau

 

Opéra triste en plusieurs tableaux

Comme les girafes sont muettes, la chanson reste enfermée dans leur tête. C'est en regardant très attentivement les girafes dans les yeux qu’ on peut voir si elles chantent faux ou si elles chantent vrai.

L'opéra des girafes (troisième tableau)

Aux colonies

Le fils du vieux vieillard se promène avec un de ses amis, ils ont chacun un fusil.

Le fils qui regardait en l'air aperçoit la tête d'une girafe, baisse le regard et voyant la girafe tout entière entre dans une grande colère.

Le fils :

"Sortez du monde, girafe, sortez, je vous chasse !"

Il vise, il tire, la girafe tombe, il met le pied dessus, son ami le photographie ...

Soudain le fils pâlit : "Quelle mouche vous pique ?" lui dit son ami.

Le fils :

"Je ne sais pas ... "

Il lâche son fusil, tombe sur la girafe et s'endort pour un certain nombre d'années, la mouche qui l'a piqué est une mauvaise mouche tsé-tsé...

L'ami le voit, comprend, s'enfuit et la grosse mouche mauvaise le poursuit...

La girafe est tombée, l'homme est tombé aussi, la nuit tombe à son tour et la lune éclaire la nuit...

... Le fils est endormi, dirait qu'il est mort, la girafe est morte, on dirait qu'elle dort.


Auteur : Jacques Prévert

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur :

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels