La Nixe ou la Dame des Eaux

De Elkodico.

La Nixe ou la Dame des Eaux
 

La Nixe ou la Dame des Eaux

Un jeune garçon et sa petite sœur jouaient au bord d'une fontaine, et voilà qu'il tombèrent dedans. Au fond, il y avait une nixe. C'est le nom qu'on donne à ces dames des eaux.

- À présent, je vous tiens, leur dit-elle, et vous allez maintenant travailler dur pour moi !

Elle les entraîna avec elle. À la fillette, elle donna à filer de la vilaine filasse toute sale et toute emmêlée, et aussi à porter de l'eau dans un tonneau sans fond ; le garçonnet, lui, lui eut à couper un arbre avec une hache ; mais pour toute nourriture, ils n'avaient que des boulettes dures comme pierres. Ce régime et ses travaux exaspérèrent les enfants à tel point qu'ils attendirent le dimanche, quand la dame des eaux se rendait à la messe, et alors ils s'enfuirent.

À son retour de l'église, la nixe vit que les oiseaux n'étaient plus au nid et se lança à leur poursuite avec des bonds énormes. Mais les enfants la virent venir de loin, et la fillette jeta une brosse derrière elle ; la brosse se multiplia et se dressa en une immense montagne de brosses avec une infinité de piquants, des milliers et des milliers de piquants pointus que la nixe dut escalader à grand-peine, mais qu'elle finit tout de même par escalader. Voyant qu'elle avait franchi ce Mont des Brosses, le garçonnet jeta derrière lui un peigne, qui devint un énorme Mont des Peignes avec des milliers de milliers de dents pointues dressées devant la nixe. Mais elle savait se tenir sur ces dents et elle finit par franchir le Mont des Peignes.

Alors, la fillette jeta derrière elle un miroir qui donna une montagne de miroirs, mais si brillants, si polis et si lisses que jamais elle ne put s'y tenir et monter dessus.

- Je vais vite rentrer à la maison prendre ma hache, pensa la nixe, et je briserai ce Mont des Glaces. Mais, le temps qu'elle revienne, les enfants avaient pris le large et s'étaient enfuis bien plus loin, si bien que la dame n'eut plus qu'à s'en retourner vivre dans sa fontaine.


Auteur : Jacob et Wilhelm Grimm

Anekoa

. duna Owido tu ha Awipo ga lili kade nulo ; newu loli reboe. He , buna Anekoa . ko keno ka inatoi nekoa .

- Ago kowa Ili ' Ero tapa Ilo hode a !; tu Ilo thudu dowi ri !'

. Ago turmėki ili . Ahidoa gau mogi pena tu gora gomuo ; tu simaki lano reaba berroe . Ohido gau miri tano . bu Ilo nuwe wami gonrisa ibamo . ka amleko tu ka idoho zitsai Ihido ; tiru Iho lita debdago - thu Anekoa waki debmokoi -, tu mepi .

. thu Ago denaki deblea , Anekoa lama Ihido bau buna ; tu Ago ketau irbopie meti ili . Bu Ihido bikene lama waki go ; tu Ahido rabgėri zino ; ho higai tu sebai irtepoe zinoa - hou tedta nalo ; katta tu katta nala hao - Anekoa gau gure tepkapi ; bu go betau labe hi . Ohido lamia - Ago duta ka tepo zinoa - rabgėri kėmo . ho selai wira tepo Ikėmoa - hou katta tu katta nala ranse hao seke Anekoa . bu Ago kau sabi ka inaloe tu betau duti Tepo Kėmoa

. Wonu Ahido rabgėri kisalo - woni tepo kisaloa ; bu luga tu lada kire - Ago ka'au kebe sabi tu sebi .

-. Anekoa rega ' thudu Aro dade denaki peloe ; tu tėdi ka Tepo Kisoa '. Bu Ihido bau biksabi tu meu biike mepa ; wonu Anekoa nuha denaki dėna nuloe ga.


Traducteur : Ziecken

Versions
Version 2012
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels