La lettre H

De Elkodico.

Alphabet elko
Aa Bb Dd Ee Ff Gg Hh Ii Jj Kk Ll Mm Nn Oo Pp Rr Ss Tt Uu Ww Zz Ėė
 
Les lettres additionnelles
Ăă Cc Qq Þþ Vv Xx Yy
 


La lettre H est la septième lettre de l'alphabet elko selon l'ordre alphabétique et la neuvième selon l'ordre runique. C'est aussi la cinquième consonne selon l'ordre alphabétique et la sixième selon l'ordre runique.

Sommaire

Prononciation

Le H est une consonne fricative glottale sourde. Il se prononce "h" comme dans l'anglais hello, c'est-à dire un H aspiré. Il est noté [h] en alphabet phonétique international et /h/ en X-Sampa.

Selon certaines variantes elle se prononce aussi /ʃ/, dès lors th se prononce /tʃ/.

Historique

Le H est la septième lettre de l'Abde, le système de transcription utilisé par l'elko et basé sur l'alphabet latin. La lettre H n'entre pas dans la composition des clés est joue, dès lors, un rôle accessoire, notamment sémantique. Elle entre également dans la construction des profixes et des proclés. Les quatre digrammes initialement construits à partir de cette lettre ont été appelés Haga[1] (nom de la rune correspondante à la lettre H), cette dénomination a aujourd'hui subsisté mais est attribuée à leurs équivalents où le H n'apparaît plus :

  • La rune Feha a initialement été retranscrite PH puis est devenue F.
  • La rune Thura a donné naissance au digramme TH et à la lettre Þ équivalents mais a aussi donné naissance à l'apostrophe.
  • La rune Khila a initialement été retranscrite KH puis est devenue NG, puis enfin NJ équivalant à la lettre Ṅ mais à aussi donné naissance au tiret.
  • La rune Haga a initialement été retranscrite SH et s'est simplifiée en H.

Alors que les lettres F et H ont intégré l'Abde, l'apostrophe et le tiret non, c'est ce qui explique pourquoi le système runique (le Rundar) compte 24 runes alors que sa retranscription latine (l'Abde) ne compte que 22 lettres.

Emplois

La lettre H a plusieurs emplois :


Le Futhark

F U Þ ou TH A R K G W H N I J
Ė P Z S T B E M L ou NJ D O

 


Notes

  1. Le terme de Shaga correspond aux digrammes PH, TH, KH et SH alors que le terme de Haga corresponds à leur équivalents actuels f, apostrophe, tiret et H.
Outils personnels