La morphogenèse

De Elkodico.

La morphogenèse est le procédé morphologique qui permet de produire de nouvelles clés. Aujourd’hui l’Elko fonctionne au moyen de plus de 900 clés validées sur les 1012 combinaisons possibles. Cela signifie que'une centaine de clés n’ont pas encore été validées. Cette attribution ne se fait pas au hasard, il est indispensable de respecter la procédure de morphogenèse.


Dictionnaire morphologique

Procédure de morphogenèseLa thétymologieDictionnaire paronymiqueGlossaire

 


Sommaire

Étymologie

Le terme "morphogenèse" vient du grec μορφή morphê "forme" et de γενήσις Genêsis "Formation, origine".

Types de morphogenèse

La morphogenèse explique et décrit la formation des clés. Il existe trois manières de procéder :

L'analogie

L'analogie est un point essentiel de la morphogenèse. Il décrit le fait que les clés maintiennent entre elles des liens sémantiques et morphologiques. Ainsi, chaque clé utilisée en elko est reliée à une ou plusieurs autres par ce phénomène d'analogie, ces clés sont alors appelés paronymes.

Cela signifie que si on prend une clé au hasard, il existera pour cette clé une ou plusieurs autres qui lui seront lié à la fois par le sens et la forme (la paronymie). Comme dans l'exemple suivant :


... → REB (fond)RIB (face)RIM (visage)RIS (aspect)RIP (reconnaissance) → ...


Ce genre de suite s'appelle "chaîne analogique". Si les clés étaient matérialisées et reliée par des maillons, la chaîne ainsi obtenue contiendrait l'ensemble des clés sans être interrompue.

La différence que l'on fait entre analogie et paronymie est basée sur le fait que l'analogie se base sur les rapprochements et les similitudes qu'entretiennent les clés entre elles alors que la paronymie insiste plus sur leur différence sémantique et leur approximation morphologique. En elko, les deux phénomènes se valent plus ou moins.

La thétymologie

La thétymologie est un néologisme formé à partir de Θεός ("dieu") et ἐτυμολογία ("étymologie"), il traduit le fait de construire des clés à partir du nom de divinités que l'on appelle "théonyme". Ainsi la plupart des clés actuellement validées en elko trouvent leurs origines dans le nom de divinités présentes dans plus d'une quarantaine de mythologies à travers le monde, les autres sont obtenues par analogie.

La thétymologie joue plusieurs fonctions :

  • Fonction de morphogenèse : Permettre de créer de nouvelles clés.
  • Fonction d'enrichissement : Donner de la profondeur étymologique à la langue.
  • Fonction propédeutique : Permettre d'apprendre et d'étoffer ses connaissances sur les mythologies du monde entier.


Ainsi, la clé RAN (ciel) provient de Ouranos (mythologie grecque), de Uranus (mythologie romaine) et de Rangi (mythologie maori).

L'extraction d'une clé à partir d'un théonyme est réalisable grâce à un procédé appelé Transcription Onomastique Appliquée. Cette étape s'avère être nécessaire pour ne pas avoir des lettres étrangères à l'alphabet ou pour ne disposer que clés de trois lettres de la forme CVC.

La procédure de morphogenèse

La procédure de morphogenèse est la méthode utilisée pour créer de nouvelles clés.

Première étape : Définir le champ sémantique

La première étape de la morphogenèse consiste à définir clairement le concept que vous désirer faire porter à une clé. Pour cela, il vous faut établir le champ sémantique de votre future clé à la manière d'un brainstorming. Sur une feuille, vous listez alors en vrac tous les mots, les idées, les concepts, les tournures, les futures associations possibles avec d'autres clés, ceci afin de percevoir au mieux le sens dégagé par votre future proposition et sa pertinence sémantique.

Deuxième étape : Vérifier la pertinence en identifiant les parasèmes et les paronymes

La seconde étape consiste justement à vérifier si parmi les mots de votre champ sémantique, une clé n'existe pas déjà pour les exprimer. Utilisez alors le moteur de recherche (à gauche) et découvrez comment ils sont actuellement traduit, cela peut vous aider.

Certains concepts seront :

  • proches de clés validées : si les concepts sont proches mais pas identiques, vous pouvez créer une clé, ces clés seront alors considérées comme parasèmes.
  • éloignés par rapport à des clés validées : si les concepts sont plus ou moins éloignés, vous pouvez créer une clé, ces clés seront alors considérées comme paronymes.
  • identiques à des clés validées : si les concepts sont identiques, la création de clé serait alors superflue et inutile. Toutefois, il vous sera possible alors de proposer non pas une nouvelle clé mais un changement de sens propre (Voir étape suivante).

Troisième étape : Remplir la fiche analogique

La troisième étape consiste au remplissage de la fiche analogique. Cette étape vise à trouver la clé disponible la plus adaptée pour porter le sens que vous avez en tête.

Quatrième étape : Proposer à l'académie

La quatrième et dernière étape de la morphogenèse consiste à proposer votre clé à l'académie elkanne.

Pour ce faire, il suffit d'utiliser la page de discussion de l'académie pour y laisser votre proposition. Cette proposition se fait par la création d'un lien et le remplissage d'une fiche technique de clé à remplir. Penser juste à mettre les catégorie en "syntaxe ignorée" grâce à l'onglet dans la page de modification, pour ne pas que votre proposition soit classée avec les clés validées avant l'aval de l'académie.

Liens

Notes et références

Outils personnels