La possession

De Elkodico.

La possession est une notion assez floue en elko, car elle est étrangère à la culture du Losda. Toutefois elle peut être obtenue de deux manières : avec le ligatif, le verbe pala et avec le génitif.

Sommaire

Le ligatif

Le ligatif, exprimé au moyen du suffixe -u (ou de la particule u) traduit la notion de lien et de relation, c'est l'attribution. Le possesseur est toujours placé après et le possédé avant. C'est l'inverse de l'antiligatif :


  • kero u neto "le chien de l'homme"
  • keto u ro : "mon chien"

Le verbe pala

Le verbe pala traduit assez fidèlement nos verbes "avoir" et "posséder".

. Ero pala nutta pelo . "J'ai / je possède deux maisons."

Le génitif

Le génitif, exprimé au moyen du suffixe -oa traduit la notion de provenance et d'origine. Le génitif se place toujours sur le possesseur :

  • kero netoa "le chien de l'homme"
  • keto ra : "mon chien"

Si plusieurs possessions sont exprimées, on utilisera à chaque fois le génitif. L'ordre est inversée par rapport au français :


  • niso ra "mon ami"
  • kero nisoa ra "le chien de mon ami"

Liens

Notes

Outils personnels