La présentation

De Elkodico.

Description

Voir aussi : Les avantages de l'elko


L'Elko est une langue artificielle créée en 2002 par Ziecken Azuris. Il s'agit d'une langue construite (idéolangue) qui fonde sa structure sur des éléments mythologiques et symboliques tels que la numérologie, la runologie ou le Tarot de Marseille. L'elko est le fruit de plusieurs années de réflexion et d'expérimentations linquistiques visant à mettre au point une langue facile, logique et rapide à apprendre, mais surtout ludique, intuitive et utile ![1]

L'Elko est une langue a priori, cela signifie qu'elle ne tire pas son vocabulaire d'autres langues comme c'est le cas pour les langues a posteriori, mais le construit selon des règles de logique et de mécanique qui lui sont propres. Cette langue expérimentale est née d'une réflexion linguistique sur la minimalisation et d'une volonté de donner une fonction à son apprentissage (propédeutique). L'Elko est une langue artistico-expérimentale, cela signifie qu'elle a été construite afin de répondre à des défis, des challenges. L'elko est ainsi un terrain de jeu et d'expériences en tous genres visant principalement à enrichir et à étoffer la structure même de la langue. C'est aussi une langue vivante qui évoluera au gré des contributions de ses locuteurs.

L'Elko est également la plus répandue des nombreuses langues parlées dans l'univers du ciel développé sur Wikiaegis. Un univers riche en lieux et personnages, tentant de fournir une explication aux grands mystères de l'univers.

Historique

L'elko est le fruit de l'évolution d'une autre idéolangue (aujourd'hui morte) : l'urque. L'urque ou langue des anciens partait d'un objectif simple, construire une langue à partir des rune du futhark, de leurs significations et de leurs portées symboliques. Bien que l'idée de départ eu le mérite d'être originale, elle n'offrait pas beaucoup de possibilités sémantiques. La décision fut alors prise de simplifier et radicaliser cette langue, en offrant à la nouvelle version de nouvelles racines, c'est ainsi que m'est venue l'idée en avril 2002 de créer des clés à partir des noms de divinités (Les théonymes), elko signifiant langue qui vient des dieux. L'elko est ainsi officiellement né le 4 avril 2002.

L'elko se distingue de l'urque d'un point de vue morphologique comme nous venons de le voir mais également d'un point de vue sémantique. En effet les significations des clés étaient très vagues en urque alors qu'en elko un système d'affixes très simple permet un jeu de combinaisons quasi illimité. De plus, la construction de l'elko s'est faite à partir des réponses apportées à un questionnaire de précréation diffusé en 2001.

Depuis sa création, en avril 2002, l'elko n'a cessé d'évoluer, tant au niveau de son lexique que de sa grammaire. Les règles se sont multipliées et certaines exceptions sont apparues. Une prise de conscience en 2005 a inversé la tendance et remis l'elko sur le chemin de la minimalisation et de la simplification. Pendant près d'un an, de nombreuses règles ont été simplifiés et supprimées. Certains disent que l'elko est véritablement né le 8 août 2006 (version 2.0), date à laquelle l'elko a subit une profonde réforme, cette date est aujourd'hui retenue comme la fête des clés.

Dans la fiction

L'elko est issu d'une langue plus ancienne aujourd'hui disparue : l'urque. Cette dernière, parlée par un petit groupe de dieux, a faillit disparaître lors du Torksok, la célèbre bataille qui a opposé les antiques civilisations de l'univers du ciel. Mais les dieux survivants ont conservé leur langue, qui avec le temps est devenue l'Elko.

 
Outils personnels