La répétition

De Elkodico.

La répétition peut faire référence à plusieurs réalités en elko :

Sommaire

Le pluriel

Aux premiers temps de l'elko, le pluriel se marquait au moyen de la répétition des mots.


pelo "maison" → pelo pelo "maisons"


Cette tournure est encore acceptée aujourd'hui mais elle est le propre des débutants et des enfants.

La sémantique

Pour répéter un concept il existe plusieurs solutions en elko :

  • Les auxiliaires :
    • L'Asaura sozau utilisable avec un verbe et se traduit par le préfixe re- : kowi "dire" → sozau kowi "redire".
  • Les préfixes :
    • Le préfixe i- : placé sur un verbe, il traduit une action répétée plusieurs fois : iwami "manger et manger et manger"
    • Le préfixe ė- : placé sur un verbe, il traduit une action répétée deux fois : ėwami "remanger"

La syntaxe

La répétition se retrouve aussi au sein de la syntaxe par le biais de la reprise. La reprise est utilisée pour éviter la répétition d'un même mot.

  • La reprise :
    • La particule ho : reprend le dernier mot en -o.
    • La particule fo : reprend l'avant-dernier mot en -o.

La ponctuation

Selon le nombre de fois qu'est utilisé un signe de ponctuation (seuls les signes utilisant un point sont concernés), la valeur de celui-ci change :

Les points runiques ↓ X1 X2 X3
l'espace La prononciation les tabulations
la virgule Les deux points les titres
le point Les points d'hésitations Les points de suspension

Répétition et interjections

Il est possible de répéter les interjections pour produire des variantes sémantiques.

Lien

Outils personnels