La coalescence

De Elkodico.

(Redirigé depuis La simplification acrofixale)

La coalescence est le nom donné au phénomène morphologique qui consiste à simplifier un digramme en une seule lettre. La coalescence concerne principalement les consonnes mais aussi les glides. La coalescence est l'un des quatre métaplasmes constituant les règles d'euphonie de l'elko.

La règle se présente comme suit :

"Lorsque deux voyelles identiques se trouvent côte à côte à l'extrémité d'un mot on en conserve qu'une seule."

Il est ici précisé "à l'extrémité" car au sein d'un mot cela ne peut pas fonctionner. Si pour illustrer, on prend l'exemple de kaala ("laid") donnerait kala par simplification vocalique. Or, kala signifie ni plus ni moins que le contraire de kaala à savoir "beau".

Sommaire

Les voyelles

La coalescence concerne les digrammes homovocaliques (doublures) rencontrés en début (l'apocope) et en fin de mot (l'aphérèse).

  • Le digramme aa se simplifie en a.
  • Le digramme ee se simplifie en e.
  • Le digramme ii se simplifie en i.
  • Le digramme oo se simplifie en o.
  • Le digramme uu se simplifie en u.
  • Le digramme ėė se simplifie en ė.

Les glides

La lettre W

La coalescence concerne la lettre W. Lorsque celle-ci est double, seule une est conservée.


DAW + WAK = dawako et non dawwako


L'agglutination des clés glidées

L'agglutination des clés glidées est un point de grammaire assez délicat. Il pose problèmes à de nombreux apprenants mais le maîtriser permet un gain considérable de place ainsi qu'une dépollution visuelle occasionnée par la lettre W, sans cela, omniprésente. L'agglutination des clés glidées fait l'objet du grade 2.5.

Lorsque plusieurs clés s’additionnent on parle d’agglutination. Dans le cas des clés glidées, la composition prend des aspects diversifiés. Le tableau ci-après montre de manière schématique l’ensemble des structures morphologiques possibles que l’on peut obtenir avec la combinaison de plusieurs clés.

Les combinaisons Le spécificateur Le catégorisateur L'agglutination Notes
#1 CVC CVC CVCCVC Toutes les lettres sont conservées
#2 CVC CVW CVCCVW Le W disparaît
#3 CVC WVC CVCWVC Le W disparaît
#4 CVC WVW CVCWVW Le premier W est conservé, le second disparaît
#5 CVW CVC CVUCVC Le W est vocalisé
#6 CVW CVW CVUCVW Le premier W est vocalisé, le second disparaît
#7 CVW WVC CVWWVC Un seul W est conservé
#8 CVW WVW CVUWVW Le W est vocalisé, le second est conservé, le troisième disparaît
#9 WVC CVC WVCCVC Le W disparaît
#10 WVC CVW WVCCVW Les deux W disparaissent
#11 WVC WVC WVCWVC Le premier W est conservé, le second supprimé
#12 WVC WVW WVCWVW Le premier et le dernier W disparaissent, le deuxième est conservé
#13 WVW CVC WVUCVC Le premier W est conservé, le second est vocalisé
#14 WVW CVW WVUCVW Le premier W est conservé, le second est vocalisé, le dernier est supprimé
#15 WVW WVC WVUWVC Le premier W est conservé, le second est vocalisé, le dernier est conservé
#16 WVW WVW WVUWVW Le premier et le troisième W sont conservés, le second est vocalisé, le quatrième disparaît
Légende
  • C : consonne
  • V : voyelle
  • W : W conservé
  • W : W supprimé
  • U : W vocalisé
Explications

En résumé, le W disparait systématiquement sauf dans quatre cas :

  • Lorsque les deux clés commencent par un W, seul le premier est conservé : WVC + WVW = WVCVC
  • Lorsque les deux clés se joignent par un W, seul le premier est conservé : CVW + WVC = CVWVC
  • Lorsque la clé est diglidée, le premier W est systématiquement conservé : WVW + WVW = WVUWV
  • Lorsque le W se trouve devant une consonne ou devant le premier W d'une clé diglidée il devient U : c'est la vocalisation.


Remarque : Ces exceptions ne sont pas là pour faire joli mais pour éviter des ambiguïtés de sens.

Liens

Outils personnels