Grade 3.7 : Les Asauras

De Elkodico.

(Redirigé depuis Leçon 28)

La vingt-huitième leçon de cette méthode d'apprentissage s'intéresse aux Asauras et à leurs utilisations. Le grade correspondant à la maîtrise de cette leçon est le grade 3.7. À l'issue de cette leçon vous devriez connaître les Asauras et pouvoir les utiliser en toutes circonstances.


La grammaire méthodique
Niveau 1 : les basesNiveau 2 : l'essentielNiveau 3 : les nuancesNiveau 4 : la maîtrise
 
Niveau précédent Niveau suivant
 


Passer la graduation


Sommaire

Leçon

Les Asauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif (repérable au suffixe -u). Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -au. Le terme de "Asaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Asa (la lettre A) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -au peut être apposé sur n'importe quelle clés et ainsi donner des mots-outils ou sur des clés réduites des particules. La présence du ligatif s'explique par le déplacement d'un mot en -a devant le pilote dans le constituant verbal.

Les Asauras expriment la modalité et ne se trouvent que dans le groupe verbal. Ils fonctionnent de paire avec le verbe qui les suit toujours immédiatement. Le verbe est toujours traduit par un infinitif précédé d'une préposition (en général de ou à), c'est ce qui les distingue des adverbes : tede "encore" / tedau "continuer à".

Les formes courtes ou particules

Les auxiliaires modaux ou les semi-auxiliaires

Les particules sont formées au moyen d'une clé réduite et d'un suffixe.


Les articles (leur utilisation est très rare, ils ne sont donc pas à connaître)
La déclinaison (la déclinaison sera étudié à la leçon suivante)

Texte

Likmeo U Soro
'. Wedeu , gėbo ga ture bau mili rėno , ibawo zawia zelai mute Ago tu dane nunta gino risa kau tupi ho . ko mope wėdu bimo muti Ago tu gimi Ago . lunsera sabgubo ga betau toari tu sobai kebe rėno , tumbao ga lodi, goso wete igimbao kiwi tėlgoso dute ko pasgėka .
. loka inso , tede rena hese , tade kowi Agi[1] : ' lo me zaami Akalo ra .'
. wina taspamo tėwi gewe toara bawo . geawe saatai kiwa galba du ne , Ago mau torgeni go : ' ime !'. Ago tadsabi , mute Ago imado tu sela daro u izilo sobai kebe kuna pino , seno kita gewe nanta ka buso kowigi ko Ago kau lambai . Ago gelai : ' lo niaka !'. tu bimo kiatai nelia kano tu sako dane kedi bawo go .
. Ago kau dėna , ka tade dewo , taga sawo u luami libe luama . Kaesta , isera , taspamia lambai ho .
- . lo tena dewe ?, go geni .
- . ro ne wadu gau kau kiti un torrilo tire tora nuwe gewe sako .
- . bale , lo kau peki imago la kupe dada . niba ?
- . me !
. Ago kau dėna , tade ka dewo , sawo , kiwa taega , u luami libe luama. seke Ago , wipo ga rumbea kebe dina lena berrumo . Ago ne kau mimai u ko bau kowi Ago : ' saso toadai u ko keaza , gaso sa ennuta u roso laso wudu suti tu ne sado ho'a .'


Traduction : Ziecken

Séance d'entrainement à la résistance
"Son pied heurta le sol violemment, les corps qui le composaient s’envolèrent autour d’elle et plus aucune attaque ne semblait pouvoir l’atteindre. C’était comme si une bulle l’entourait et la protégeait. Son genou droit finit par flancher et s’écrasa par terre, son nez saignait, la douleur dans ses bras devenait une torture au-delà de l’imaginable.
La petite voix malicieuse, encore silencieuse jusqu’alors, s’adressa à nouveau à elle : "Tu es en train de perdre le contrôle ma belle."
Un petit sourire vînt contraster le corps sans force. Sans ce soucier d’être entendu ou non, elle se permit de lui répondre à voix haute : "Oh que oui!". Elle se releva, autour d’elle des explosions et autres types de munitions s’écrasaient sur un mur invisible, le vacarme produit par toute cette haine rendait au triple ce qu’elle pouvait voir. Elle s’écria alors : "Tu as perdu !". Et la bulle s’effondra laissant le feu et le fer meurtrir définitivement son corps.
Elle put vivre, cette fois encore, l’étrange sensation d’ouvrir les yeux en les ayant déjà ouvert. Chaest, juste à côté, la regardait en souriant.
- Quand as-tu compris ?, demanda-t-il.
- Je n’aurais pas pouvoir créer un champ de force aussi puissant juste avec du fer.
- Bien, tu arrives à trouver tes marques de plus en plus vite. Prête ?
- Oui !
Elle put vivre, cette fois encore, la sensation, devenue moins étrange, d’ouvrir les yeux en les ayant déjà ouvert. Devant elle, son frère était assit sur un vieux fauteuil de verre. Elle ne pourrait se souvenir de ce qu’on lui avait dit : "L’esprit se moque de ce qui n’a aucun sens, sa concentration dépend du désire qu’évoquera l’image et non de sa vraisemblance."


Auteur : Chaest

Retrouvez le vocabulaire des leçons

Exercices

Thème

Version


Solution des exercices

Liens

Passer la graduation


Niveau précédent Niveau suivant
 
La méthode d'apprentissage







Voir aussi : Le kit d'elko

 

Notes

  1. Il s'agit d'un pronom au datif, ne vous inquiété la leçon suivante vous éclairera sur son fonctionnement.
Outils personnels