Le Livre de Shalya (paragraphe 77)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le Livre de Shalya

74757677

 

Le combat à la massue

9.54. Balarâma relate les propriétés du Samantapancaka (Kurukshetra). Ils s’y rendent tous à pied, Duryodhana de mauvaise grâce. Ils trouvent un emplacement sur la rive sud de la Sarasvatî. Duryodhana et Bhîma se défient. Description des deux combattants. Tous s’installent pour assister au combat.

9.55. Présages funestes. Bhîma en conclut qu’il tuera Duryodhana. Il lui rappelle ses méfaits. Duryodhana lui enjoint de combattre. Le combat commence.

9.56. Description du combat. Après quelque temps, ils se reposent, puis reprennent le combat. Description du combat.

9.57. Krishna pense que Bhîma ne peut gagner si le combat est loyal. La déloyauté est souvent utilisée par les dieux dans leur combat contre les asura. Que Bhîma brise la cuisse de Duryodhana, comme il a juré de le faire. La folie de Yudhishthira les a placés dans un danger trop grand. Arjuna montre sa cuisse à Bhîma. Bhîma comprend. Le combat continue. Les deux combattants se reposent un moment et reprennent le combat. Bhîma brise la cuisse de Duryodhana. Duryodhana tombe à terre. Présages funestes.

9.58. Joie des Pândava. Bhîma injurie Duryodhana et pose son pied sur sa tête. Yudhishthira lui reproche sa conduite. Yudhishthira console Duryodhana.

9.59. Colère de Balarâma devant la déloyauté de Bhîma : il a frappé en dessous de la ceinture !. Krishna le calme. Balarâma se calme et fait l’éloge de Duryodhana, puis il s’en va. En considération de ce qu’il a souffert, Yudhishthira accepte les agissements de Bhîma, qu’ils soient justes ou injustes. Yudhishthira se réjouit de la fin de la guerre.

9.60. Joie des Pândava. Ils complimentent Bhîma. Krishna leur remontre qu’il ne sert à rien d’accabler Duryodhana, malgré ses méfaits. Il n’est plus ni ami ni ennemi, il est comme un morceau de bois. Duryodhana, furieux, se redresse et reproche à Krishna la façon dont il a agi tout au cours de la bataille, en incitant les Pândava a des actions déloyales. Krishna lui rétorque de s’en prendre à lui-même : s’il avait agi correctement envers les Pândava, la bataille n’aurait pas eu lieu. Duryodhana se réjouit de son sort : il a été roi, il a eu une vie heureuse et va monter au ciel : que les Pândava se débrouillent dans ce monde malheureux !. Krishna se défend : s’il n’avait pas conseillé des moyens déloyaux, les Pândava n’auraient jamais obtenu la victoire. Les dieux eux-mêmes utilisent de tels moyens dans leur combat contre les asura.. La nuit tombe. Les rois se retirent dans leur campement.

9.61. Les Pândava se rendent au campement des Kaurava. Ils arrivent devant la tente de Duryodhana. Krishna conseille à Arjuna de prendre son arc et ses carquois avant de descendre de son char. Le char et les chevaux d’Arjuna sont réduits en cendres, sans feu visible. Arjuna en demande la raison à Krishna. Le char d’Arjuna a déjà été réduit en cendres maintes fois au cours de la bataille par les armes des ennemis. C’est seulement parce que Krishna le protégeait qu’il restait entier. Cela n’a plus de raison d’être maintenant. C’est grâce à Krishna, et suite à la promesse faite à Upaplavya, qu’Arjuna est sorti indemne de la bataille. Les Pândava pénètrent dans le campement des Kaurava et prennent un abondant butin. Puis ils vont s’installer pour la nuit au bord de la rivière Oghavatî. Krishna part pour Hâstinapura, pour réconforter Gândhârî.

9.62. Yudhishthira craint les représailles de Gândhârî après que son fils a été vaincu de manière déloyale. Il charge Krishna de désarmer sa colère. Krishna arrive à Hâstinapura. Il trouve Vyâsa auprès de Dhritarâshtra et les salue. Il rappelle à Dhritarâshtra, en présence de Gândhârî, sa responsabilité dans le déclenchement du conflit. Qu’il n’en veuille pas aux Pândava. L’avenir de la lignée repose désormais sur eux. Il fait la même demande à Gândhârî, qui accepte. Krishna prend congé : il doit retourner d’urgence, Ashvatthâman a formé le projet de détruire les Pândava durant la nuit. Dhritarâshtra lui demande de protéger les Pândava. Krishna rend compte de sa mission.

9.63. Duryodhana au sol, plein de rage, aperçoit Samjaya. Il lui demande de faire savoir comment il a été abattu de façon déloyale et comment, en plus, Bhîma a posé son pied sur sa tête. Il ne regrette rien, et s’il meurt, c’est avec une conscience tranquille. Samjaya doit dire à Ashvatthâman, Kripa et Kritavarman de ne jamais faire confiance aux Pândava. Duryodhana se lamente pour ses parents. Des messagers racontent à Ashvatthâman comment Duryodhana a été abattu de façon déloyale.

9.64. Ashvatthâman, Kripa et Kritavarman se rendent auprès de Duryodhana. Description de l’agonie de Duryodhana. Les trois guerriers l’entourent. Lamentations d’Ashvatthâman. Duryodhana leur remontre que la mort est inévitable, et qu’il ira au ciel. Ashvatthâman jure de tuer les Pâncâla. Duryodhana demande une jarre d’eau. Il intronise Ashvatthâman général en chef. Ainsi même un brâhmane comme Kripa pourra lui obéir. Duryodhana est laissé seul.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73

  • Livre IX : 74757677

  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels