Le Livre de la montée au ciel (paragraphe 98)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le Livre de la montée au ciel

98

 

La montée au ciel

18.1. Yudhishthira arrive au ciel d’Indra. Il y voit Duryodhana, confortablement installé et s’insurge. Nârada cherche à la calmer : Duryodhana a suivi son devoir de kshatriya, il a droit à sa récompense. Il faut oublier le passé. Yudhishthira demande sont ses frères et Draupadî.

18.2. Il insiste pour les voir, ainsi que Karna. Les dieux le confient à un messager qui lui montrera ils sont. Yudhishthira suit le messager : le chemin devient toujours plus difficile, inquiétant et funeste. Ils arrivent en enfer. Le messager fait demi-tour, Yudhishthira s’apprête à le suivre quand il entend des appels : ce sont ses frères. Yudhishthira s’indigne : quelles fautes ont-ils commises pour se trouver dans un tel endroit ?. Il décide de rester avec eux.

18.3. Les dieux viennent retrouver Yudhishthira, dissipant l’obscurité et la puanteur de l’enfer. Ils félicitent Yudhishthira et lui expliquent qu’ils faut supporter les conséquences des mauvaises actions autant que des bonnes. Après cette épreuve, il peut maintenant jouir du ciel. Dharma félicite à son tour Yudhishthira : il l’a mis à l’épreuve trois fois, et chaque fois, Yudhishthira lui a donné satisfaction. Ses frères ne se trouvaient pas réellement en enfer, il s’agissait seulement d’une illusion créée pour l’éprouver. Il peut maintenant jouir tranquillement au ciel de sa récompense.

18.4. Yudhishthira retrouve Krishna, Karna, ses frères, Draupadî et tous les héros dans les différents paradis. On les lui montre dans les différents séjours qu’ils occupent.

18.5. Vyâsa explique que tous les héros ont rejoint l’être céleste, divinité ou démon, dont ils étaient l’incarnation partielle. Ugrashravas, le conteur du début, reprend la parole pour conclure l’épopée. Le Sacrifice des serpents se termine. Excellence du Mahâbhârata et récompenses réservées à ceux qui le récitent. Comment le Mahâbhârata a été composé par Vyâsa et répandu dans les différents mondes. Éloge du devoir.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels