Le Livre du séjour en forêt (paragraphe 93)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le Livre du séjour en forêt

939495

 

Le séjour dans l’ermitage

15.1. Yudhishthira règne pendant quinze ans. Dhritarâshtra, le vieux roi, et Gândhârî vivent à ses côtés, particulièrement honorés. Vidura est ministre de la Justice. Yudhishthira traite Dhritarâshtra avec une générosité sans faille. Bhîma en éprouve du ressentiment.

15.2. Dhritarâshtra, avec l’accord de Yudhishthira, puise largement dans les richesses du royaume pour célébrer les rites funéraires en l’honneur de ses fils.

15.3. Dhritarâshtra se réjouit de la conduite des Pândava envers lui. Il souffre d’autant plus au souvenir de l’inconduite de ses fils. Mais Bhîma obéit à contre coeur aux ordres de son frère.

15.4. Dhritarâshtra, en secret, en veut toujours à Bhîma, et celui-ci ne fait rien pour arranger les choses. Bhîma se vante d’avoir tué les fils de Dhritarâshtra, de façon qui celui-ci l’entende. Dhritarâshtra est accablé. Il réunit ses gens.

15.5. Il leur explique ses remords d’avoir été faible devant son fils et de lui avoir transmis le pouvoir royal alors qu’il ne le méritait pas. En cachette, il jeûne et se livre à des austérités pour expier. Il n’en veut plus à ses fils : ils sont morts bravement, en combattant. Mais il lui faut aller plus loin dans son expiation : il veut se retirer dans la forêt et y mener une vie d’austérités.

15.6. Yudhishthira se désole de ne pas s’être aperçu de l’abattement de Dhritarâshtra. Il ne veut pas que Dhritarâshtra parte. Il ne régnera pas si Dhritarâshtra les quitte, mais plutôt l’accompagnera dans la forêt. Dhritarâshtra insiste. Fatigué, il s’évanouit. Yudhishthira le fait revenir à lui.

15.7. Dhritarâshtra remercie Yudhishthira : il y a huit jours qu’il n’a pas mangé, d’ sa faiblesse. Il demande encore à Yudhishthira de le laisser partir. Qu’il mange d’abord, on verra après !. Arrivée de Vyâsa.

15.8. Vyâsa ordonne à Yudhishthira de laisser partir Dhritarâshtra : il a été un bon roi, il a rempli son temps. Il est de tradition qu’un roi meure en combattant, ou retiré dans la forêt. Yudhishthira accepte, et demande à Dhritarâshtra de prendre un repas avant de partir.

15.9. Dhritarâshtra rentre dans son palais, procède aux rites matinaux, et prend son repas. Vidura, accompagné de Yudhishthira et de ses frères, vient le trouver. Dhritarâshtra rappelle à Yudhishthira les devoirs du roi : honorer les sages, maîtriser ses sens, bien choisir ses ministres, assurer la protection de sa ville, de soi-même et des siens, assurer le secret des délibérations,

15.10. Rendre la justice. Il fait un cours sur l’emploi du temps de la journée royale, la conduite des affaires, les services secrets,

15.11. L’étude des ennemis potentiels, les modes d’action contre les ennemis,

15.12. La conduite de la guerre. Dhritarâshtra engage Yudhishthira à mettre ces préceptes en pratique.

15.13. Dhritarâshtra, avant de partir pour la forêt, veut accomplir les rites funéraires pour ses fils. Il rassemble son peuple et lui annonce sa décision de se retirer dans la forêt.

15.14. Il demande la permission de se retirer et transmet le royaume à Yudhishthira. Il demande pardon de sa faiblesse envers ses fils, qui a conduit au désastre.

15.15. Désespoir du peuple. Le brâhmane Sâmba prend la parole au nom de tous. Il remercie Dhritarâshtra de l’excellence de son règne.

15.16. Il écarte la responsabilité de Duryodhana dans le massacre : c’était l’œuvre du destin ! Il fait confiance à Yudhishthira et à ses frères pour les gouverner loyalement et fait son éloge. Dhritarâshtra congédie son peuple et rentre dans son palais.

15.17. Dhritarâshtra envoie Vidura comme messager à Yudhishthira : il veut sacrifier pour ses fils. Mais Bhîma n’est pas d’accord : il n’a rien oublié. Arjuna l’exhorte à plus de clémence. Bhîma veut bien sacrifier pour les siens, mais pas pour les Kaurava. Il rappelle toutes les offenses qu’ils ont subi de leur part. Yudhishthira le fait taire.

15.18. Yudhishthira demande à Vidura de dire à Dhritarâshtra qu’il peut prendre dans son trésor et dans celui d’Arjuna tout ce dont il a besoin pour les rites funéraires de ses fils. Que Bhîma soit excusé : il a tant souffert !

15.19. Vidura rend compte de sa mission et rapporte les paroles de Yudhishthira : prends tout ce que tu désires, et donne sans compter aux brâhmanes et aux indigents.

15.20. Dhritarâshtra fait procéder aux rites et donne sans compter des richesses somptueuses aux brâhmanes et au peuple, encouragé par Yudhishthira. Les cérémonies durent dix jours.

15.21. Dhritarâshtra prend les vêtements d’ascète et quitte son palais avec Vidura, Samjaya, Gândhârî et Kuntî. Désespoir des femmes et des habitants de la ville.

15.22. Yudhishthira essaye de persuader sa mère Kuntî de rester. Celle-ci désire expier sa faute de n’avoir pas reconnu Karna. Yudhishthira insiste, Bhîma se joint à lui, mais Kuntî reste inflexible.

15.23. Si elle a encouragé ses fils à résister et à combattre, c’était pour sauver la lignée de Pându : elle désire maintenant le rejoindre, et se livrera, elle aussi à l’ascèse.

15.24. Dhritarâshtra, à son tour, essaie de persuader Kuntî de s’en retourner, mais celle-ci refuse. Les Pândava et tout le peuple qui les avait accompagnés rentrent à Hâstinapura. La ville est désolée. Première étape de Dhritarâshtra sur les rives de la Gangâ.

15.25. Étape sur les bords de la Gangâ. Dhritarâshtra, après une visite à Vyâsa, s’installe dans l’ermitage de Shatayûpa au Kurukshetra. Tous se livrent à l’ascèse.

15.26. Nârada leur rend visite et raconte qu’il a vu au séjour d’Indra de nombreux rois qui avaient obtenu ce séjour en conséquence de leur ascèse : Sahasracitya, Shailâyala, Prishadhra, Purukutsa, Shashaloman. De même Dhritarâshtra et les siens obtiendront leur récompense.

15.27. Shatayûpa demande à Nârada quel sort sera réservé à Dhritarâshtra. Nârada révèle que Dhritarâshtra a encore trois années à vivre, puis qu’il rejoindra le paradis de Kubera.

15.28. Les Pândava s’inquiètent de la santé de Dhritarâshtra, de Gândhârî et de Kuntî et se désespèrent au souvenir des leurs, morts dans la bataille. Leur seule consolation, avoir vu naître Parikshit.

15.29. Yudhishthira, à la demande de Sahadeva et de Draupadî décide de rendre visite à Dhritarâshtra. Il prépare son départ, puis se met en route.

15.30. Tout le peuple l’accompagne. Description du cortège. Ils arrivent en vue de l’ermitage.

15.31. Dhritarâshtra est parti non loin de , au bord de la Yamunâ. Yudhishthira et ses frères se hâtent vers eux et les aperçoivent. Sahadeva se précipite aux pieds de Kuntî. Ils se retrouvent et reviennent ensemble à l’ermitage.

15.32. Samjaya présente les Pândava et les femmes qui les accompagnent aux ascètes qui habitent l’ermitage.

15.33. Dhritarâshtra souhaite la bienvenue à Yudhishthira et lui demande des nouvelles du royaume. Yudhishthira le salue à son tour et lui demande des nouvelles de sa santé et de celle de Gândhârî. Il demande est Vidura. Vidura fait une brève apparition et, voyant du monde, s’éloigne. Yudhishthira le suit. Vidura s’arrête et, s’appuyant à un arbre, fixe Yudhishthira et se fond en lui. Il ne reste plus que son corps sans vie. Yudhishthira se rappelle alors qu’il est lui-même, comme Vidura, une incarnation de Dharma. Il rapporte la mort de Vidura à Dhritarâshtra.

15.34. Ils dorment à l’ermitage. Au matin, Yudhishthira visite l’ermitage et distribue des cadeaux. Il vient retrouver Dhritarâshtra. Vyâsa arrive.

15.35. Vyâsa s’enquiert de ses auditeurs : comment vont-ils, comment supportent-ils l’ascèse. Il fait l’éloge de Vidura : c’était une incarnation de Dharma, Yudhishthira également. Il propose à Dhritarâshtra d’accomplir un prodige incroyable.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192

  • Livre XV : 939495

  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels