Le livre de Virata (paragraphe 46)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le livre de Virata

45464748

 

Meurtre de Kîcaka

4.13. Après dix mois, Kîcaka, le commandant en chef des armées de Virâta, tombe amoureux de Draupadî . Il lui propose de la prendre pour femme . Draupadî refuse avec indignation.

4.14. Kîcaka complote avec sa soeur, la reine Sudeshnâ : elle enverra Draupadî chez lui chercher de la liqueur . Draupadî refuse cette mission, mais la reine insiste . Draupadî part à contre-coeur et se met sous la protection du soleil qui lui envoie un «râkshasa gardien».

4.15. Kîcaka presse Draupadî . Celle-ci s’enfuit, poursuivie par Kîcaka qui la saisit par les cheveux, la jette à terre et la frappe à coups de pieds en présence de Yudhishthira et Bhîma qui n’interviennent pas de peur d’être reconnus . Le râkshasa, envoyé par le soleil, envoie Kîcaka rouler à terre . Draupadî se plaint au roi, en mettant en cause ses maris à mots voilés . Yudhishthira lui fait comprendre à mots couverts qu’elle sera vengée . Draupadî retourne chez Sudeshnâ.

4.16. Draupadî va trouver Bhîma de nuit et le réveille.

4.17. Elle se plaint de son sort et de la déchéance de Yudhishthira.

4.18. Elle relate que la reine se moque d’elle en la croyant amante de Bhîma . Elle se désespère à voir Arjuna déguisé en femme . Elle a pitié de Sahadeva et de Nakula.

4.19. Son propre sort n’est pas plus enviable . Elle éclate en sanglots.

4.20. Bhîma la console : il aurait tué Kîcaka si Yudhishthira ne l’en avait pas empêché . Mais elle ne doit pas le critiquer, elle doit supporter son sort . Draupadî demande à Bhîma de tuer Kîcaka : s’il ne le fait pas, elle se tuera par le poison !

4.21. Bhîma accepte : qu’elle donne rendez-vous à Kîcaka cette nuit au pavillon de danse royal . Draupadî donne rendez-vous à Kîcaka en lui recommandant la discrétion et rend compte à Bhîma . La nuit tombée, Bhîma attend Kîcaka au lieu de rendez-vous . Celui-ci arrive et commence à caresser Bhîma couché . Lutte entre Bhîma et Kîcaka . Bhîma le réduit littéralement en bouillie . Draupadî se réjouit et annonce que ses maris gandharva ont tué Kîcaka.

4.22. Les parents de Kîcaka obtiennent de Virâta que Draupadî soit brûlée sur le bûcher de Kîcaka . Ils prennent Draupadî et l’emmènent . Elle appelle ses maris, Jaya, Jayanta, Vijaya, Jayatsena et Jayadbala . Bhîma se précipite sur eux, en brandissant un arbre . A sa vue, le prenant pour un gandharva, les parents de Kîcaka prennent peur, libèrent Draupadî et prennent la fuite . Bhîma en tue cent cinq.

4.23. On annonce à Virâta la mort des parents de Kîcaka . Il prend peur et demande à son épouse de congédier Draupadî : elle risque d’attirer la ruine sur la cité, ses maris gandharva sont trop dangereux . Draupadî rentre au palais . Elle félicite Bhîma et reproche à Arjuna d’être resté impassible . La reine la congédie : elle demande à rester treize jours de plus.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels