Le livre des préparatifs (paragraphe 49)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le livre des préparatifs

495051525354
555657585960

 

Les préparatifs

5.1. Après le mariage d’Abhimanyu, les rois se rassemblent dans le Palais de l’Assemblée de Virâta. Description de l’assemblée. Krishna prend la parole. Il rappelle les tribulations des Pândava, depuis la partie de dés jusqu’à leur année incognito chez Virâta. Yudhishthira ne demande pas tout le royaume, mais une part acceptable de celui-ci. Si les Pândava continuent à être bafoués, ils pourraient se lancer dans la guerre, et la gagner avec leurs alliés. Krishna propose d’envoyer un messager à Duryodhana pour lui proposer de céder la moitié du royaume.

5.2. Balarâma approuve la proposition de Krishna. Il demande que le messager se conduise humblement. Après tout, Yudhishthira a bien accepté de jouer aux dés contre Shakuni, qui n’est pas à blâmer. Yuyudhâna se met en colère :

5.3. Il n’est pas question de dire le moindre mal de Yudhishthira !. Il ne pouvait faire autrement que de jouer la partie de dés, et il y a eu tricherie. Yudhishthira n’a pas à plaider son bon droit. C’est au combat que son droit sera reconnu. Et il a les héros nécessaires pour gagner la bataille. Ainsi, que Duryodhana rende le royaume, ou que les Kaurava périssent au combat.

5.4. Drupada approuve Yuyudhâna. Il propose de rallier de toute urgence, avant que Duryodhana le fasse, tous les rois susceptibles de les rejoindre. Liste de ces rois. Il propose son chapelain comme messager auprès de Duryodhana.

5.5. Balarâma approuve la proposition de Drupada. Mais lui-même doit la même loyauté aux deux camps. Que Drupada se charge de rallier les rois, et si Duryodhana n’accepte pas la paix, qu’il le lui fasse savoir. Krishna part pour Dvârakâ. Des messages sont envoyés aux rois par Drupada et Virâta. Les Matsya et les Pâncâla rassemblent leurs armées. Duryodhana envoie aussi des messagers aux rois pour les rallier à sa cause.

5.6. Drupada prépare à sa mission son chapelain, un vieux brâhmane. Il devra rappeler le bon droit à Duryodhana, en présence de Vidura, de Drona, de Kripa et de Bhîshma qui l’appuieront. Pendant ce temps, Yudhishthira fera ses préparatifs pour la guerre. Départ de l’ambassadeur.

5.7. Duryodhana, instruit par ses espions, va rejoindre Krishna à Dvârakâ. Arjuna fait de même. Quand ils arrivent, Krishna dort. Duryodhana s’installe sur un trône à la tête de Krishna, Arjuna reste debout à ses pieds. Quand Krishna s’éveille, Duryodhana lui demande son alliance : il est le premier arrivé. Oui, répond Krishna, mais c’est Arjuna qu’il a vu en premier. Arjuna, le plus jeune pourra choisir : ou bien les armées de Krishna, ou bien Krishna lui-même, sans armes. Arjuna choisit Krishna, et Duryodhana se réjouit de s’être procuré ainsi une armée aguerrie, et que Krishna ne combatte pas. Balarâma, lui, ne prendra pas part à la guerre, ni dans un camp, ni dans l’autre. Kritavarman met une grande armée à la disposition de Duryodhana. Krishna accepte de conduire le char d’Arjuna.

5.8. Shalya avec une grande armée, part rejoindre le camp des Pândava. Duryodhana fait bâtir un camp splendide Shalya s’arrête en route et est reçu avec les honneurs dus à un dieu. Il demande qui a construit ce camp et Duryodhana se présente. Shalya lui accorde une faveur, et Duryodhana lui demande d’être le commandant en chef de ses armées. Shalya ne peut faire autrement que d’accepter. Il va en informer les Pândava. Yudhishthira le félicite, mais lui demande une faveur : abattre l’orgueil de Karna quand celui-ci combattra Arjuna et que Shalya sera son cocher. Shalya promet. Même les dieux ont eu leurs difficultés. Voir l’Histoire d’Indra et de sa femme.

5.9. La victoire d’Indra sur Vritra. Tvastri avait créé un fils à trois têtes, Trishiras, pour pendre la place d’Indra. Trishiras se livre à de sévères austérités. Indra envoie les apsaras pour le séduire, mais celles-ci échouent. Indra le tue de son foudre. Il demande à un bûcheron de lui couper les têtes. Le bûcheron fait honte à Indra et s’exécute. Tvastri, furieux, engendre Vritra pour tuer Indra. Vritra avale Indra. Les dieux créent le bâillement, et Indra en profite pour sortir. La bataille fait rage entre Indra et Vritra, et Indra bat en retraite et va trouver Vishnu avec les dieux.

5.10. Vishnu leur conseille de faire un pacte avec Vritra. Celui accepte, en posant la condition qu’il ne puisse être tué ni par le sec ni par le mouillé, ni par la pierre ni par le bois, ni par la foudre ni par les armes, ni de jour ni de nuit. Indra rencontre Vritra au crépuscule, au bord de l’océan. De l’écume s’entasse, ni sèche, ni mouillée. Indra prend de l’écume et la lance sur Vritra. Vishnu y entre, et Vritra est tué. Indra, ainsi coupable du meurtre d’un brâhmane, est plein de remords et se cache dans les eaux.

5.11. Les dieux remplacent Indra par le roi Nahusha et lui donnent le pouvoir de s’imprégner de la force de tous ceux qu’il rencontre. Nahusha apprécie sa nouvelle condition. Il aperçoit Shacî, la femme d’Indra, et lui enjoint de le servir. Shacî cherche refuge chez Brihaspati. Nahusha est furieux.

5.12. Les dieux cherchent à calmer Nahusha, mais celui-ci ne veut rien entendre et réclame Shacî. Les dieux vont la chercher, mais Brihaspati refuse de la leur remettre. Il conseille cependant à Shacî de se rendre auprès de Nahusha et d’obtenir un délai. Le temps fera le reste.

5.13. Nahusha demande à Shacî qu’elle l’aime comme son époux. Shacî promet, mais demande un délai : elle veut savoir ce qu’est devenu Indra. Les dieux demandent à Vishnu comment venir en aide à Indra, coupable du meurtre d’un brâhmane. Vishnu promet que si Indra fait un sacrifice du cheval, il sera purifié. Quant à Nahusha, il trouvera sa mort par sa propre faute. Indra offre le sacrifice et est purifié. Mais Nahusha s’est nourri de la force de tous ceux qu’il a rencontrés, et ne peut être vaincu. Indra disparaît de nouveau. Shacî invoque la déesse de la nuit, et suscite un oracle, auquel elle demande est Indra.

5.14. Shacî suit l’oracle. Elle trouve Indra, caché dans la tige d’un lotus, au milieu d’un étang. Après être devenue minuscule elle-même, Shacî rejoint Indra et le loue. Indra lui demande pourquoi elle est venue. Elle lui raconte les avances de Nahusha et lui demande de le tuer.

5.15. Indra ne peut rien faire contre Nahusha qui est trop fort, mais il suggère un plan que Shacî devra exécuter : qu’elle demande à Nahusha d’atteler les Rishi à son char et de venir la chercher dans cet équipage. Cette idée plaît à l’orgueil de Nahusha et il la met à exécution. Pendant ce temps, elle demande à Brihaspati de chercher Indra. Brihaspati offre un sacrifice et envoie Agni chercher Indra. Agni revient : il n’a pas trouvé Indra sur terre. Il ne reste que les eaux à explorer, mais cela, il ne le peut pas !. Brihaspati lui enjoint d’entrer dans les eaux.

5.16. Éloge d’Agni. Agni est des eaux, il peut donc y entrer à nouveau. Agni trouve Indra, caché dans sa tige de lotus. Brihaspati va trouver Indra. Éloge d’Indra. Indra reprend sa taille et demande à Brihaspati ce qu’il peut faire pour lui. Brihaspati lui rapporte que les dieux ont pris Nahusha pour le remplacer, que celui-ci est devenu puissant en absorbant la puissance de ceux qu’il rencontre et qu’il a attelé les Rishi à son char. Les dieux Kubera, Yama, Soma et Varuna arrivent : ils sont prêts à aider Indra à vaincre Nahusha, moyennant une part du sacrifice. Agni offre aussi ses services, moyennant une part du sacrifice.

5.17. Agastya arrive et raconte que Nahusha a été chassé du ciel parce qu’il s’est trompé sur un hymne védique. Dans sa colère d’être corrigé, il a frappé Agastya, qui le chasse du ciel et le condamne à prendre la forme d’un serpent pour dix mille ans. Agastya demande à Indra de reprendre sa place comme roi des dieux.

5.18. Indra reprend sa place, honoré par tous. Ainsi, conclut Shalya, Indra, comme Yudhishthira, a se cacher. Nahusha a été chassé, comme le sera Duryodhana. Shalya renouvelle sa promesse d’abaisser l’orgueil de Karna quand il sera son cocher.

5.19. Yudhishthira est rejoint par Yuyudhâna (Sâtvata), Dhrishtaketu (Cedi), Jayatsena (Magadha), Pândya, Drupada (Pâncâla), Virâta (Matsya), avec leurs armées. Il dispose ainsi de sept armées. Duryodhana est rejoint par Bhagadatta, Bhûrishravas, Shalya, Kritavarman (Bhoja et Andhaka), Jayadratha (Sindhu), Sudakshina (Kâmboja), Nîla (Mahîshmatî), les rois d’Avanti (Vinda et Anuvinda), les cinq frères Kekaya avec leurs armées. Il dispose ainsi de onze armées.

5.20. Le vieux chapelain, ambassadeur de Drupada, arrive à la cour de Duryodhana. Il rappelle les droits des Pândava et qu’ils ont été écartés injustement et par des moyens douteux de leur part d’héritage. Les Pândava ne souhaitent pas la guerre, mais sont prêts à combattre si leur droit n’est pas reconnu. Et leur puissance est redoutable !

5.21. Bhîshma approuve les paroles de l’envoyé. Karna lui coupe la parole. Duryodhana ne cédera pas un pouce du royaume sous la menace. Les Pândava n’ont qu’à rester dans la forêt !. Dhritarâshtra les calme et décide d’envoyer Samjaya en ambassadeur.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels