Le péjoratif

De Elkodico.

Le péjoratif est un procédé permettant d'apporter une nuance négative à n'importe quel mot. Il s'exprime au moyen d'un suffixe cumulé introduit par -u.


La version 3.2

Cette page est issue totalement ou partiellement de la version 3.2 de la grammaire de l'elko.

 


Sommaire

Étymologie

Le "u" exprimant le péjoratif provient de la voyelle de corps de plusieurs clés négatives, tels que : BUL (sabotage), NUB (champignon), TUG (insulte), TUZ (critique), PUS (mépris), SUG (dragon), SUP (poivre),... et surtout par la clé interdite WUW (le mal absolu).

Description

Il existe quatre formes péjoratives :

  • -ua : Le péjoratif d'état
  • -ue : Le péjoratif de manière
  • -ui : Le péjoratif d'action
  • -uo : Le péjoratif d'objet


pelo "maison" → peluo "masure, baraque"

Remarque : Le péjoratif traduit aussi les adjectifs mauvais, malveillant, .... : nisuo un ami malveillant.

La particule péjorative

Il existe une particule péjorative : "ju". Elle est en fait construite à partir de l'asémant auquel on fixe le péjoratif d'objet -uo et ainsi obtenir "juo" que l'on simplifie souvent en "ju". Cette parrticule est souvent utilisée pour les interjections :


ju ! "merde !"

Les Asauras

Berau

Berau est un Asaura très utilisé pour former le péjoratif. En plus de sa valeur péjorative, il véhicule la notion de grosseur, de mauvaise éducation.


berau neto "bourrin"

Historique

Il s'agit d'une nouveauté de la version 3.2 car auparavant le péjoratif s'exprimait au moyen de la particule "fau" aujourd'hui utilisée pour d'autres emplois. Les infixes cumulés en -u étaient quant à eux utilisés pour exprimer l'impossibilité : wamua "immangeable".

Liens

Outils personnels