Le point d'exclamation

De Elkodico.

Le point d'exclamation ( ! ) marque l’exclamation, la surprise et l’étonnement. Il est également utilisé avec les interjections et les onomatopées. Il est en général précédé de la particule a.

Sommaire

Le point d'exclamation

Utilisé une fois, il marque l’exclamation, la surprise et l’étonnement, on parle de point d'exclamation. La rune utilisée est la rune Asa pointée.


kalo ! "Quelle beauté !"


Si le dernier mot de la phrase se termine déjà par un "a" la particule a n'est alors pas nécessaire.


Ko kala ! Que c'est beau !


Le point d'exclamation simple est aussi utilisé pour accompagner les les interjections et les onomatopées.


Paa ! Pan !

L'anthorisme

L'anthorisme est une figure de rhétorique qui consiste à reprendre les paroles de quelqu'un en les utilisant contre lui. L'elko marque l'anthorisme au moyen de la particule hu suivie de d'un point d'exclamation et d'interrogation : hu !?


-. ko ne baso ! ("Ce n'est pas de l'amour !")
-. hu !? ("De l'amour, tu oses me parler d'amour ?")

Le point d'injonction

Utilisé deux fois il marque l'injonction, l'ordre. on parle alors de point d'injonction. La rune utilisée est la rune Asa doublement pointée.


Waki !! Viens !


Il est possible de n'utiliser qu'un seul point d'exclamation après la particule i, cela permet de traduit une demande, une prière.


. wėri itugo ira i ! Pardonne-nous nos péchés !

Le point de vocifération

Utilisé trois fois il marque la vocifération, l'hurlement et le cri. on parle alors de point d'injonction et est utilisé pour exprimer l'impératif accentué. La rune utilisée est la rune Asa triplement pointée.


Wami !!! BOUFFE !

Liens

Outils personnels