Le suffixe -u

De Elkodico.

Le suffixe -u est essentiellement utilisé pour le ligatif. Il exprime le lien, le rapport, il entre dans la construction des conjonctions et des auxiliaires.

Sommaire

Les types de ligatif

Le suffixe -au : Les Asauras

Les Asauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif. Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -au, souvent simplifié en -u. Le terme de "Asaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Asa (la lettre A) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -au peut être apposé sur des clés entières et ainsi donner des mots-outils ou sur des clés réduites des particules. La présence du ligatif s'explique par le déplacement d'un mot en -a devant le pilote dans le constituant verbal.

Les Asauras expriment la modalité et ne se trouvent que dans le groupe verbal. Ils fonctionnent de paire avec le verbe qui les suit toujours immédiatement.

Le suffixe -eu : Les Ekauras

Les Ekauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif. Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -eu, souvent simplifié en -u. Le terme de "Ekaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Eka (la lettre E) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -eu peut être apposé sur des clés entières et ainsi donner des mots-outils ou sur des clés réduites des particules :

Les Ekauras expriment la circonstance de l'action, posent le décor et le contexte, ils ne se trouvent que dans le connecteur. Ne pas confondre les Othauras avec les Ekauras, alors que les premiers relient deux éléments entre eux, les seconds introduisent une nouvelle notion.

Le suffixe -iu : Les Isauras

Les Isauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif. Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -iu, souvent simplifié en -u. Le terme de "Isaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Isa (la lettre I) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -iu peut être apposé sur des clés entières et ainsi donner des mots-outils ou sur des clés réduites des particules :

Les Isauras expriment la passivité et ne se trouvent que dans le groupe verbal.

Le suffixe -ou : Les Othauras

Les Othauras sont des mots-outils marquant un des quatre aspects du ligatif. Ils sont formés au moyen du suffixe cumulé -ou, souvent simplifié en -u. Le terme de "Othaura" provient du nom des deux runes qui constituent ce suffixe : la rune Otha (la lettre O) et la rune Ura (la lettre U).

Le suffixe -ou peut être apposé sur des clés entières et ainsi donner des mots-outils ou sur des clés réduites des particules :

Les Othauras expriment le lien et la jonction de deux syntagmes, ils peuvent se trouver partout dans la phrase. Ne pas confondre les Othauras avec les Ekauras, alors que les premiers relient deux éléments entre eux, les seconds introduisent une nouvelle notion.

Liens

Outils personnels