Les adjectifs

De Elkodico.

On appelle adjectif le mot qui exprime de manière générale une qualité ou une spécificité. En elko, les adjectifs portent le suffixe -a que l’on appelle suffixe adjectival. Ce suffixe provient des clés RAM (qualité) et PAW (spécificité), réduite à leurs voyelles de corps ou "voyelles centrales".

Les adjectifs non qualificatifs on la particularité de pouvoir se transcrire au moyen de particules.

Sommaire

Description

Les adjectifs se reconnaissent facilement par le suffixe -a qui les caractérise.


KAL (beauté)kala "beau, bel, belle"


Pour transformer un mot quelconque en adjectif, il suffit de substituer le suffixe utilisé par le suffixe adjectival. Ainsi, le mot toro "force", qui est un nom (reconnaissable à son suffixe -o) peut devenir un adjectif si on substitut le -o par un -(e)a, on obtient alors tor(e)a "fort, forte". Cette opération s'appelle la dérivation.

Il peut arriver, lors de l'agglutination, qu'un mot se termine déjà par la voyelle "a", dans ce cas on n'alourdi pas la construction avec le suffixe -a. C'est ce que l'on appelle la règle de simplification acrofixale.


aktaa deviennent akta

Les adjectifs passifs

Les adjectifs sont dit passifs lorsqu'ils peuvent sous-entendre en français une préposition comme "par" ou "à cause de". Lorsque leur qualificatif est la conséquence ou le résultat de quelqu'un ou de quelque chose d'autre. Les adjectifs passifs prennent le suffixe -ea, souvent réduit à son exofixe -a.


LID (danger)lida "dangereux" / lidea "en danger"

Les types d'adjectifs

Les adjectifs démonstratifs

Pour former les adjectifs démonstratifs on utilise la clé réduite "K" provenant de la clé MOK (spectacle) à laquelle on appose le suffixe adjectival pour obrtenir la particule démonstrative ka. Cette particule traduit alors tous les adjectifs démonstratifs : ce, cette, cet, ces...


ka tano' "Cet arbre"

Les adjectifs possessifs

Les adjectifs possessifs se forment par dérivation des pronoms. Ainsi, les pronoms ro "je", lo "tu", go "il, elle, on" deviennent ra "mon, ma, mes", la "ton, ta tes", ga "son, sa, ses". Il sont placés après le nom qu'ils définissent.


Tabo ra → Mon livre

Les adjectifs indéfinis

Les adjectifs indéfinis, tout comme les adjectifs numéraux font partie d'une famille plus importante que l'on appelle quantifieurs. Les quantifieurs étant invariables et se formant au moyen du catégorisateur TAW (nombre), il se terminent donc systématiquement par "a", l'ajout du suffixe adjectival n'est donc pas nécessaire.


nunta "aucun, nul"

Les adjectifs numéraux

Les adjectifs numéraux, tout comme les adjectifs indéfinis font partie de la grande famille des quantifieurs, ils se forment également au moyen du catégorisateur TAW (nombre) et le suffixe a est donc superflu.


narta "premier"

Les adjectifs attributs et les adjectifs épithètes

De part l'absence du verbe être, un verbe placé après un nom sera attribut du sujet tandis que placé avant il aura valeur d'épithète.


  • kala nato "une belle femme / une femme belle" (adjectif épithète)
  • nato kala "la femme est belle" (adjectif attribut)

Liens

Outils personnels