Les affixes

De Elkodico.

Les affixes sont de petits éléments qui se combinent aux clés pour former les mots. Les affixes majoritairement des voyelles et informent sur la nature et la fonction des mots. Ainsi, sans connaître le sens d'un mot vous pourrez connaître à quel type de mot vous avez affaire.

Le phénomène lié à l'ajout d'affixe à des clés est nomme l'affixation. L'affixation fait partie, avec l'agglutination, des deux procédés morphologiques utilisés en elko pour construire des mots. L'affixation est utilisé pour la flexion et la dérivation des mots.


La petite histoire 

L'elko provient d'une langue mère nommée l'urque (urko signifiant "langue des ancêtres" en elko). Cette langue était isolante, cela signifie que les mots n'étaient ni fléchis, ni dérivés, ni agglutinés, ni déclinés. Mais cette langue était sémantiquement et expressivement bien plus pauvre que l'elko. En évoluant certaines clés utilisées comme auxiliaires sont devenues affixes. Celles qui étaient placées avant son devenues les préfixes, celles qui étaient placées après sont devenus les suffixes. Les infixes et les profixes n'existant pas en urque.

Les affixes de l'elko sont donc une simplification de clés dites "clés auxiliaires". Ces clés auxiliaires, présentes dans les derniers temps de l'urque et aux premiers temps de l'elko avaient pour fonction de renseigner sur la nature, la fonction, le genre et le nombre des mots, les clés étaient alors placés aux côtés des mots et liés au moyen de l'apostrophe. Les affixes sont donc l'héritage de ce fonctionnement. Simplifiées avec le temps et réduites à leurs voyelles de corps, les clés auxiliaires ont disparues aujourd'hui, mais l'apostrophe est parfois encore utilisée pour marquer l'affixation.


kal'ram[1] "beau, belle" (version 1.0) → kal'a "beau, belle" (version 1.3) → kala "beau, belle" (version actuelle)

 
 


Sommaire

Les formes d'affixes

Les affixes se présentent sous la forme de lettres simples (les suffixes simples) ou de digrammes (les suffixes cumulés). Ils se présentent majoritairement sous la forme de voyelles, mais les suffixes syntaxiques et les profixes font exception et sont des consonnes.

Les affixes simples

Un affixe est dit "simple" s'il se présente sous la forme d'une lettre unique. Les six voyelles de l'elko (A, E, I, O, U et Ė) et les consonnes peuvent être utilisées pour former les affixes simples, elles peuvent être placées devant (les préfixes), derrière (les suffixes), au centre (les infixes) ou en place de la lettre W (les profixes). Dans ce dernier cas, les profixes et uniquement dans ce cas, les affixes sont des consonnes et non des voyelles. L'elko compte 22 affixes simples.


Les préfixes
Le genre et le nombre
Les infixes
Les comparatifs
Les suffixes
La nature et la fonction
Les profixes
L'énonciation
A A-
Le féminin
-A-
L'antonymie
-A
Les adjectifs
Les verbes passifs
Le participe présent
Le génitif
=F
L'altérité
F
E E-
Le masculin
-E-
L'infériorité
-E
Les adverbes
Le gérondif
Le locatif
=TH
Le proximal
TH
I I-
Le pluriel
-I-
La supériorité
-I
Les verbes
Le datif
=J
inusité
J
O O-
Le neutre
-O-
L'égalité
-O
Les noms
Les pronoms
Le nominatif
=NJ
Le distal
NJ
U U-
Le singulier
-U-
Inusité
-U
Le ligatif
Les auxiliaires
Les conjonctions
=W
L'indéfini
W
Ė Ė-
Le duel
-Ė-
L'oxymore

Le politif
=H
Le défini
H


Remarque : Lorsqu'une clé est associée à un affixe simple pour former un mot, la combinaison obtenue est nommée combinaison première. Les combinaisons premières comportent toujours quatre lettres.

Les affixes cumulés

Un affixe est dit "cumulé" s'il se présente sous la forme d'un digramme composé de deux voyelles. Chacune des deux voyelles composant un affixe cumulé porte un nom :

  • L'endofixe : est le nom donné à l'affixe positionné contre la clé.
  • L'exofixe : est le nom donné à l'affixe positionné le plus à l'extérieur.

Les endofixes et les exofixes se réunissent sous l'appellation "acrofixe".

Seuls les préfixes et les suffixes peuvent se cumuler. Les infixes et les profixes ne sont pas concernés.

Les préfixes cumulés 
Les endofixes →
Les exofixes ↓
A E I O U Ė
A AA → A
Le féminin
AE
AI
Le féminin pluriel
AO
inusité
AU
Le féminin singulier

Le féminin duel
E EA
inusité
EE → E
Le masculin
EI
Le masculin pluriel
EO
inusité
EU
Le masculin singulier

Le masculin duel
I IA → JA
inusité
IE → JE
inusité
II → I
Le pluriel
IO → JO
inusité
IU → JU
l'échantillon (l'un de)
IĖ → JĖ
inusité
O OA
inusité
OE
inusité
OI
Le neutre pluriel
OO → O
Le neutre
OU
Le neutre singulier

Le neutre duel
U UA
inusité
UE
inusité
UI
Le distributif (chaque, ...)
UO
inusité
UU → U
Le singulier

inusité
Ė ĖA
inusité
ĖE
inusité
ĖI
inusité
ĖO
inusité
ĖU
inusité
ĖĖ → Ė
Le duel
Les suffixes cumulés 
Les exofixes →
Les endofixes ↓
A E I O U
A -AA
les adjectifs
Les verbes d'état
-AE
inusité
-AI
les verbes passifs
les verbes réfléchis
-AO
les adjectifs substantivés
-AU
les Asauras
E -EA
les adjectifs passifs
-EE
les adverbes
-EI
inusité
-EO
les adverbes substantivés
-EU
les Ekauras
I
les verbes
-IA
le participe présent
-IE
le gérondif
-II
les verbes actifs
les verbes dynamiques
-IO
les verbes substantivés
-IU
les Isauras
O
la déclinaison
-OA
le génitif
-OE
le locatif
-OI
le datif
-OO
le nominatif
-OU
les Othauras

Les types d'affixes

Les préfixes

On appelle préfixe tout affixe se plaçant à l’avant d’un mot. Les préfixes marquent le genre et le nombre, ils peuvent se cumuler pour apporter plus de nuances

  • Les préfixes génériques :
  • Les préfixes numériques :


Remarque : Les préfixes peuvent se cumuler et apporter de la précision. Toutefois, il faut mettre les préfixes génériques en exofixes et les préfixes numériques en endofixe. (ex : Aigo : Elles et non Iago)

Les infixes

On appelle infixe tout affixe se plaçant à l’intérieur d’un mot, après la voyelle de corps. Au nombre de quatre, les infixes marquent des distorsions sémantiques. Ils sont notés sous la forme -V-.

  • Les infixes simples :
    • -a- : infixe marquant l'antonymie
    • -e- : infixe marquant le comparatif d'infériorité
    • -i- : infixe marquant Le comparatif de supériorité
    • -o- : infixe marquant le comparatif d'égalité

Les suffixes

On appelle suffixe tout affixe se plaçant à la fin d’une clé pour former un mot. Les suffixes sont l'un des quatre types d'affixes existant en elko avec les préfixes (devant), les infixes (dedans) et les profixes (en place du W).

Les suffixes vocaliques

Au nombre de six, les suffixes vocaliques se présentent tous sous la forme de voyelles uniques :

Les suffixes consonantiques

Au nombre de quatre, les suffixes vocaliques se présentent tous sous la forme de consonnes uniques :

  • -k : ce suffixe est utilisé pour isoler les suffixes.
  • -n : ce suffixe supprime la valeur phrastique des voyelles et transforme une phrase en phrase déclarative.
  • -r : ce suffixe est utiliser pour isoler les préfixes.
  • -z : ce suffixe est utilisé pour la distribution et la factorisation.

Les profixes

On appelle profixe, chacun des quatre affixes pouvant se substituer au w. Les profixes sont l'un des quatre types d'affixes existant en elko, avec les préfixes, les suffixes et les infixes. Les profixes sont liés à la situation d'énonciation, c'est-à-dire qu'ils relatifs au moment où l'on parle et apportent des subtilités qui renseignent sur la position du locuteur.

En elko, il existe donc quatre types de profixes que l'on peut regrouper en deux groupes :

  • Les profixes définis : ils se rapportent à un élément connu de l'interlocuteur. (→ la reprise)
    • Le profixe =h : il est utilisé pour définir un élément évoqué récemment. (→ le défini)
    • Le profixe =f : il est utilisé pour définir un élément évoqué ultérieurement. (→ l'altérité)
  • Les profixes locatifs : ils marquent la position par rapport au locuteur.
    • Le profixe =th : il est utilisé pour localiser un élément proche (→ le proximal).
    • Le profixe =nj : il est utilisé pour localiser un élément éloigné (→ le distal).

Les affixes onomastiques

Les affixes sont des affixes spéciaux utilises dans les noms propres et principalement les prénoms, les surnoms et les pseudonymes.

Les affixes onomastiques

Les préfixes sont choisis en fonction du sexe de son propriétaire :

  • A- : pour les femmes
  • E- : pour les hommes
  • I- : pour les groupes
  • O- : pour les hommes ou les femmes (épicène)
  • U- : pour les individus
  • Ė- : pour les couples

Les suffixes sont choisis en fonction des traductions désirées :

  • -a : Celui / celle qui est ...
  • -e : Celui / celle qui est comme le / la ...
  • -i : Celui / celle qui ...
  • -o : Le /la ...
  • -u : Celui / celle qui est en relation avec ...
  • -ė : Le / la ... saint(e) / sacré(e)
 


Les formes isolantes

Il est possible d'utiliser les affixes sous la forme de particules, détachées des mots auxquels ils se réfèrent.

  • Les préfixes : voyelle + R (préposé)
  • Les infixes : voyelle + U (postposé)
  • Les suffixes : voyelle + K (postposé)
  • Les profixes : consonne particulière + AU (préposé)

Liens

Notes

  1. C'est la clé RAM (qualité) qui jouait dès lors le rôle de clé auxiliaire et marquait le qualificatif. De cette clé auxiliaire ne rest plus aujourd'hui que la voyelle de corps "a" devenue aujourd'hui le suffixe -a.
Outils personnels