Les comparatifs

De Elkodico.

Les comparatifs sont utilisés, comme leur nom l’indique, pour comparer des éléments les uns aux autres. En elko on compte quatre types de comparatifs :

Sommaire

Le comparatif de supériorité

Le comparatif de supériorité s’exprime de deux manières en elko : soit au moyen l'infixe -i- que l’on place juste après la voyelle de corps, soit au moyen de l’adverbe dite plus.


Tora "fort" → dite tora ou toira "plus fort"


Remarque : : La corrélation « plus … plus » se traduit au moyen de la juxtaposition de deux constructions simples et identiques séparées par une virgule : Lo miili, lo goisi' ("Plus tu tapes, plus tu auras mal").

Le comparatif d'infériorité

Le comparatif d'infériorité s’exprime de deux manières en elko : soit au moyen de l'infixe -e- que l’on place juste après la voyelle de corps, soit au moyen de l’adverbe dete moins.


Tora "fort" → dete tora ou toera "moins fort"


Remarque : La corrélation « moins… moins » se traduit au moyen de la juxtaposition de deux constructions simples et identiques séparées par une virgule : Lo mieli, lo goesi ("Moins tu tapes, moins tu auras mal").

Le comparatif d'égalité]

Le comparatif d'égalité appelé aussi équatif utilise l'infixe -o- et sert à marquer l’égalité, il provient de la clé WOP (similitude). En fonction de la catégorie de mot au sein de laquelle cet infixe sera employé, sa traduction pourra varier :


  • tora "fort" → toora "aussi fort"
  • toro "force" → tooro "la même force que"

Tous comme le comparatif d'infériorité et le comparatif de supériorité, le comparatif d'égalité peut se traduire au moyen d’un adverbe, ici il s’agit de wope ("aussi … que").


Tora "fort" → wope tora ou toora "aussi fort que"


Remarque : La corrélation « autant … autant » se traduit au moyen de la juxtaposition de deux constructions simples et identiques séparées par une virgule : Lo mioli, lo goosi ("Autant tu tapes, autant tu auras mal").

Le comparatif adverbial

Le comparatif adverbial est un procédé de comparaison très répandu en elko. Il suffit de transformer un nom en adverbe pour en obtenir l’effet. Il traduit des adverbes comparatifs tels que : "comme, tel, …"


zelo "oiseau" → zele "comme un oiseau"

Le superlatif

Le superlatif traduit l’expression « le plus » ou « le moins ». Il se marque au moyen deux éléments : l’infixe de comparaison (l'infixe -e- ou l'infixe -i-) et le suffixe -o.


tora "fort"

  • toero "le moins fort"
  • toiro "le plus fort"

Liens

Outils personnels