Les fricatives post-alvéolaires

De Elkodico.

En phonétique, on appelle fricatives post-alvéolaires les phonèmes suivants : /ʃ/ et /ʒ/. Ces sons n'existent pas initialement en elko. Néanmoins, je les trouve intéressant et je cherche un moyen de les faire intégrer la phonologie de l'elko.

Plutôt que d'ajouter des sons sans raison je préfère chercher du côté de l'euphonie ou des difficultés de prononciation pour y trouver une solution pertinente. Voici ci dessous le résultat de mes réflexions :

Sommaire

Les digrammes consonantiques antagonistes

Avec l'agglutination, certaines consonnes sont amenées à se côtoyer. Cette proximité n'est pas toujours heureuse car elle occasionne des ambiguïtés et reste parfois difficile à prononcer. Les principaux digrammes consonantiques concernés sont, ce que j'appelle, les digrammes consonantiques antagonistes ou (DCA).

Un digramme consonantique est dit antagoniste lorsqu'il est constitué de deux consonnes phonétiquement opposées (consonnes sourdes / consonnes sonores).


Baszelo "tourterelle"


Actuellement pour bien prononcer ce type de mot, il faut bien séparer les deux phonèmes constituant le digramme. Pour ce faire on utilise généralement le coup de glotte /ʔ/. Ainsi baszelo se prononce /baszelo/ ou /basʔzelo/.

Propositions

Il serait intéressant de remplacer toutes les consonnes en deuxième position par une fricative post-alvéolaire. Et, pour des raisons euphoniques toujours, placer la forme sonore /ʒ/après les consonnes sonores et la forme sourde /ʃ/ après les consonnes sourdes pour obtenir ceci :

Inconvénient

  • La phonologie se complexifie et l'elko s'éloigne du concept de simplicité : une lettre / un son
  • Il est actuellement possible d'éviter cette prononciation difficile par l'utilisation d'une voyelle suivie d'une apostrophe. gotlo → gota'lo l'avantage est qu'il est valable sur tous les digrammes.
  • La lénition n'existe pas en elko car dans ce cas bp et bp se prononceraient tous deux bb !

Les hagas

Un haga est un digramme utilisant un "h" dans sa construction. Au nombre de 13, Les hagas ne sont formés qu'avec des consonnes régulières. Ils sont utilisés pour retranscrire les sons étrangers à l'elko :

TOA et TOTH

Avec les règles de transcription certains sons sont déjà transcrit aux moyen de fricatives post-alvéolaires :

  • Le son /ʒ/ est actuellement transcrit J par la TOA
  • Le son /ʃ/ est actuellement transcrit Consonne + i par la TOA ex : Tchad → Tiad
Outils personnels