Les glides

De Elkodico.

Une glide est une semi-consonne ou semi-voyelle. Dans la grammaire elkanne, elles sont rangées au côté des voyelles.

Les glides ne se trouvent qu'avant une voyelle et jamais après une consonne exceptée la lettre J après N et E dans le cas de l'allographie.


Alphabet elko
Aa Bb Dd Ee Ff Gg Hh Ii Jj Kk Ll Mm Nn Oo Pp Rr Ss Tt Uu Ww Zz Ėė
 


Sommaire

La lettre J

La lettre J est la neuvième lettre de l'alphabet elko selon l'ordre alphabétique et la douzième selon l'ordre runique. C'est aussi la première glide selon l'ordre alphabétique et la deuxième selon l'ordre runique.

Provenant de la rune Jera , elle est associée aux cycles. En tant que neuvième lettre de l'Abde, elle est associée au cycle ennéal (cycle de 9) et en tant que douzième rune du le futhark elle est associée au cycle dodécimal (cycle de 12). La lettre J représente donc la fin d'un cycle et le début d'un nouveau (d'ou la forme de la lettre J et de la rune Jera ), en numérologie elle est associée à 0 et en linguistique elle a valeur d'asémant.


Remarque : La lettre J a donc une connotation de fin de cycle, et a de ce fait un aspect négatif. Pour cette raison, la lettre J ne doit jamais se placer en fin de mot, d'où l'allographe EI au lieu de EJ en fin de mot.


Le J est une semi-voyelle spirante palatale voisée. Il se prononce "y" comme dans yaourt. Il est noté [j] en alphabet phonétique international et /j/ en X-Sampa.

La lettre J a plusieurs emplois :

La lettre W

La lettre W est la vingtième lettre de l'alphabet elko selon l'ordre alphabétique et la huitième selon l'ordre runique. C'est aussi la deuxième glide selon l'ordre alphabétique et la première selon l'ordre runique.

Le W est une semi-voyelle spirante labio-alvéolaire voisée. Il se prononce "w" comme dans wapiti. Il est noté [w] en alphabet phonétique international et /w/ en X-Sampa.

La lettre W a deux emplois :

  • En profixe, il exprime l'indéfini : kewe "quelque part"
  • En clé réduite, elle exprime l'indéfini : wo "quelque chose" ; Owo "quelqu'un"

La notation grammaticale

La notation grammaticale des glides est Y. Ainsi la séquence CVY désigne une clé réduite dont la consonne de queue est une glide.

Liens

Outils personnels