Les indicateurs temporels

De Elkodico.

On appelle indicateur temporel tout indice qui nous renseigne sur le temps de l’action, il s’agit principalement d’adverbes (Autrefois, jadis, avant, il y a longtemps, bientôt,…). Lorsqu’une phrase contient l’un de ces indicateurs, la phrase peut se passer de d'auxiliaires temporels.

Comme en LSF, les indicateurs temporels doivent de préférence se placer avant.

Sommaire

Les auxiliaires temporels

L'elko ne connaît pas une conjugaison de type flexionnelle. Cela signifie que contrairement au français, les verbes restent toujours à l'infinitif et se sont des auxiliaires préposés qui se chargent d'apporter toutes les nuances nécessaires. Ces auxiliaires sont nommés "auxiliaires temporels".

En elko il existe quatre auxiliaires temporels traditionnels :

  • ∅ : l'intemporel
  • Wedu : le passé
  • Wodu : le présent
  • Wudu : le futur

Les adverbes

Le suffixe -e utilisé pour former les adverbes permet la traduction du temps et de la durée : "à, en, pendant"


  • mewo "durée" → mewe "pendant"
  • nolo "journée" → nole "pendant la journée"

Les connecteurs logiques

Les connecteurs logiques ou Ekauras peuvent également marquer le temps.


En remplaçant la lettre E par la lettre Ė on obtient les formes politives équivalentes :

Les temps

L'elko compte quatre temps qui s'expriment au moyen d'auxiliaires temporels, aucune flexion n'est observée sur le verbe :


  • Le présent : exprimé au moyen de l'auxiliaire wodu
ex : Ero wodu wamai ("je suis en train de manger")
  • Le passé : exprimé au moyen de l'auxiliaire wedu
ex : Ero wedu wamai ("je mangeais")
  • Le futur : exprimé au moyen de l'auxiliaire wudu
ex : Ero wudu wamai ("je mangerai")
  • Le conditionnel : exprimé au moyen de l'auxiliaire wėdu
ex : Ero wėdu wamai ("je mangerais")

Auxquels on peut ajouter :

  • L'intemporel : aucun auxiliaire
ex : Ero wamai ("je mange")

L'intemporel est un temps qui n'est pas précisément ancré dans le temps, il est utilisé lorsque le contexte temporel est clair ou sans importance. On le traduit souvent par le présent.

Le locatif

Le locatif est l'un des quatre cas de la déclinaison elkanne, il exprime la localisation dans le temps et l'espace. Il s'exprime au moyen du suffixe "-oe", parfois réduit à "-e". Il est placé dans le constituant circonstanciel. L’ambiguïté espace / temps se dissipe avec le contexte. Le locatif exprime donc la localisation temporelle :


dago "le jour" → dage "dans la journée"

Liens

Outils personnels