Les lettres additionnelles

De Elkodico.

L'Abde a parfois recours à des lettres additionnelles. Il s'agit de caractères spéciaux dérivés de l'alphabet latin traditionnel, mais utilisés en elko pour correspondre plus justement aux runes desquelles ils proviennent, ils résultent donc de la translittération du Rundar. Il en existe quatre :

A l'exception du Ė, les lettres additionnelles ne font pas partie de l'Abde. Il sont utilisées en elko mais n'intègrent pas l'alphabet, à l'instar du Æ, du Œ et du Ç en français.

Sommaire

Le A bref : Ă

Le Ă appelé "A bref" ou "A euphonique" est la première des quatre lettres additionnelles, il se prononce /ă/, c'est-à-dire un "a" très court et discret. Il est souvent simplifié "A".

Le Ă est appelé le A euphonique car il est utilisé pour prononcer les noms de lettres (grammatonymes) et faciliter les suites de consonnes dans les noms propres : Taripoli / Tăripoli.

Le E point suscrit : Ė

Le Ė appelé Le E point suscrit est la seconde des quatre lettres additionnelles, il se prononce j/ comme dans le mot "soleil". En Nalique, il se prononce /œ/ comme dans "seul..

Le Ė peut s'orthographier "EI", "EJ" ou "Y".

Le Ė est la seule lettre additionnelle à avoir intégrer l'Abde car c'est la seule à former directement les clés et les mots. Elle se place alphabétiquement en fin de l'Abde.

Le N point suscrit :

Le appelé le N point suscrit est la troisième des quatre lettres additionnelles, il se prononce /ɲ/ comme dans "campagne".

Le peut s'orthographier "NJ".

Le Thorn : Þ

Le Þ appelé le Thorn est la quatrième et dernière des quatre lettres additionnelles, il se prononce /tʰ/ et peut s'allographier th.

Tableau récapitulatif

Rune Nom de la rune Digramme Lettre Nom de la lettre Prononciation
Nuna Ă A bref /ă/
Eiha EJ, EI Ė, Y, Ï E point suscrit j/
Khila[1], Inja[2] KH[3], NJ, NI N point suscrit /ɲ/
Thura TH Þ Le Thorn /tʰ/

Liens

Notes

  1. La rune se nomme Khila en thorique.
  2. La rune se nomme Inja en nalique et en asique.
  3. La rune Khila se transcrit kh uniquement en transcription thorique.
Outils personnels