Les particules

De Elkodico.

Les particules constituent une partie importante de la grammaire elkanne. Elles permettent d'exprimer des nuances et des subtilités mais peuvent également rendre la langue parfaitement isolante en se substituant à toute forme de dérivation ou de flexion. C'est pour cette raison que l'elko n'est ni considérée comme une langue flexionnelle, ni comme une langue isolante mais comme langue mixte. Le choix d'utiliser ou non les particules revient au locuteur lui-même.

Lorsqu'un suffixe est posé sur une clé on obtient un lemme, lorsqu'il est posé sur une clé réduite on obtient une particule. Les lemmes et les particules sont les deux formes de mots existants en elko.

Il existe quatre type de particules : les particules vocaliques, les particules glidées, les particules régulières et les particules irrégulières.

Sommaire

Les particules vocaliques

Les particules vocaliques sont des particules composées au moyen d'une voyelle unique. Elles ont plusieurs fonctions selon la casse ou la syntaxe :

La déclinaison

Les particules vocaliques utilisées au cœur d'une phrase ont une valeur casuelle.

Les types de phrases

Les particules vocaliques sont utilisées en fin de phrase et accompagnée d'un signe de ponctuation. Elles sont utilisées pour marquer les différents types de phrases. Cette tradition syntaxique est héritée de l'écriture runique (le Rundar) qui ne connaît pas de signe de ponctuation. Il en existe quatre :

La particule u ou particule ligative

  • La conjonction "que" : ". Ero rega u lo sada ." "je pense que tu as raison."
  • La préposition "pour" : ". lo waki u dowi ." "tu viens pour travailler."
  • La possession : . bamo u Agiho . "la princesse au petit pois."
  • Une caractéristique : . giro u neto . "le chapeau de l'homme."

La particule ė ou particule politive

La particule ė est utilisée pour marquer la déférence ou l'obligeance.


ne kelgami !! "ne fume pas !" → ne kelgami ė !! "Prière de ne pas fumer !"

Les particules glidées

Les particules glidées sont utilisées pour les pronoms Il existe deux types de particules glidées :

  • Les particules en J (4ème personne) : ja, je, ji, jo
  • Les particules en W (quelque chose) : wa, we, wi, wo

Les particules suffixales

Les particules suffixales sont utilisées pour isoler les suffixes. Il existe deux types de particules glidées :

Les particules consonantiques

Les particules régulières

Les particules régulières sont construites au moyen d'une consonne régulière : B, D, G, K, L, M, N, P, R, S, T ou Z

Les particules irrégulières

Les particules irrégulières sont construites au moyen d'une consonne régulière : F, H, TH et NJ. Les glide étant traités avec les particules glidées.

Liens

Outils personnels