Les profixes

De Elkodico.

On appelle profixe, chacun des quatre affixes pouvant se substituer au w. Les profixes sont l'un des quatre types d'affixes existant en elko, avec les préfixes, les suffixes et les infixes. Les profixes sont liés à la situation d'énonciation, c'est-à-dire qu'ils relatifs au moment où l'on parle et apportent des subtilités qui renseignent sur la position du locuteur.

Sommaire

Étymologie

Le terme de profixe a été proposé par Ziecken le 16 janvier 2012, il remplace le terme de substifixe utilisé jusqu'alors. Le terme de substifixe étant jugé disgracieux et peu pratique, il a été remplacé par profixe qui lui, apparaissait plus adapté et plus judicieux. Sa construction se calque sur le modèle de "pronom".

Les quatre consonnes utilisées pour former les profixes ne sont pas utilisées pour créer les clés. Ces lettres étaient initialement transcrites : sh, ph, th et kh mais ont évolué pour devenir aujourd'hui h, f, th et nj. La lettre H présente dans les digrammes d'origine est est une translittération de la rune Haga , cette rune a donné son nom à ces quatre digrammes, puis à ces quatre lettres que l'on regroupe aujourd'hui sous la dénomination Hagas

La notation grammaticale

Dans la notation grammaticale, les profixes sont notés au moyen du signe "=" qui précède la consonne en question, écrite en minuscule. Les quatre profixes sont alors notés :

Les types de profixes

En elko, il existe donc quatre types de profixes que l'on peut regrouper en deux groupes :

  • Les profixes définis : ils se rapportent à un élément connu de l'interlocuteur. (→ la reprise)
    • Le profixe =h : il est utilisé pour définir un élément évoqué récemment. (→ le défini)
    • Le profixe =f : il est utilisé pour définir un élément évoqué ultérieurement. (→ l'altérité)
  • Les profixes locatifs : ils marquent la position par rapport au locuteur.
    • Le profixe =th : il est utilisé pour localiser un élément proche (→ le proximal).
    • Le profixe =nj : il est utilisé pour localiser un élément éloigné (→ le distal).

Les articles

Les articles n'existent pas dans le sens où on l'entend en français. Un mot est par défaut considéré comme indéfini, pour le rendre défini on remplace son "W" par un "H". Il n'y a pas de confusion possible avec la reprise car cette dernière ne fonctionne que sur des proclés - autrement dit des particules - non pas des clés entières.


wako (une) voiture → hako la voiture


Lorsque le mot ne contient pas de "W", c'est le ou les mots qui fonctionnent avec lui qui le prennent.


wina pelo (une) petite maison → hina pelo la petite maison


Si aucun mot dans l'entourage du nom à définir ne contient de "W" on utilise la particule indéfinie wau, qui peut alors prendre le profixe =h et marquer le défini. C'est alors cet particule wau ou hau qui peut s'assimiler aux articles définis et indéfinis que nous rencontrons en français.


wau pelo (une) petite maison → hau pelo la petite maison

Les degrés d'éloignement

Les profixes sont aussi utilisés pour marque la distance d'un objet ou d'une personne par rapport au locuteur :

Ce sont ces profixes qui sont utilisés pour transcrire les suffixes -ci et là


thako Cette voiture-ci / njau pelo Cette maison-là

Les proclés

On appelle proclé une clé réduite utilisant un profixe.

Les proclés sont aux clés ce que les pronoms sont aux noms, c'est-à-dire des substituts. Les proclés sont utilisées lorsque l'on ne sait pas quelle clé employer ou pour éviter de répéter la même clé.

Les formes isolantes

Les profixes connaissent également une forme isolante. Pour cela, ils se présente sous la forme de prépositions :


ko "ça" → ṅau ko "cela" ka pelo "cette maison" → thau pelo "cette maison-ci"

Liens



Outils personnels