Les systèmes d'écriture

De Elkodico.

L'elko utilise divers systèmes d'écriture dont voici les spécificités et leurs conditions d'utilisation ci-dessous :

Sommaire

Les systèmes d'écritures

L'elko utilise deux systèmes d'écriture, et ce, de façon complémentaires. Alors que le Rundar est utilisé pour la fiction, sa transcription latine (Abde) est utilisée dans la réalité, car elle s'avère plus fonctionnelle.

Le Rundar

Le Rundar ("famille de runes") est un système runique comportant quarante caractères appelés "runes". Il est évidemment utilisé par l'elko mais également par l'urque (langue mère à l'origine de l'elko). Alors que les langues utilisant le système runique se limitent aux caractères d'écriture (futhark), le Rundar inclus en plus des runes d'écriture, la ponctuation (Les runes ponctuelles), les chiffres et les nombres (Les runes numériques) et des symboles divers (Les runes additionnelles). Toutefois, il est à noter que les vingt-quatre caractères d'écriture qu'il partage avec l'elder futhark[1] sont parfaitement équivalents dans les deux systèmes.

L'alphabet latin (Abde)

L'alphabet latin est celui que nous utilisons en français. Il a été adapté au besoins de l'elko pour le retranscrire en respectant ses spécificités, cette retranscription adaptée est appelée Abde. Il est essentiellement utilisé dans la réalité car il ne s'agit en fait que d'une transcription du Rundar.

Les types d'écritures

Le système runique offre de nombreuses possibilités d'écriture dont vous découvrez ci-dessous les plus fréquentes. Les autres types d'écriture sont décrits sur cette page :

L'écriture stoïchédon

L'écriture stoïchédon est une écriture ou toutes les runes sont alignées verticalement et horizontalement. Elle est réservée aux textes officiels.

L'écriture cadrée

On parle d'écriture cadrée ou écriture en bande dans le cas de l'écriture runique utilisant les lignes d'écriture. Elle est réservée aux textes sacrés.

L'écriture liée ou Kimrunnabo

Le Kimrunnabo est un système d'écriture employé par l'elko et l'urque et utilisant les runes liées. Toutes les clés disposent d'une rune liée formée à partir des trois lettres les composant. La voyelle sert d'arête centrale alors que les consonnes ont été greffées dessus. Le symbole ainsi obtenu devient donc un idéogramme, comme en chinois. Les affixes sont placés au moyen des runes traditionnelles. Ainsi le mot feu qui se dit kano en elko s'écrit kanoᚲᚫᚾᛟ en écriture runique traditionnelle et kano en écriture kimrunnabo. Cette écriture est principalement utilisée par le peuple des Nalels.

Le Kimrunnabo a été conçu le 20 février 2009.

L'écriture cursive

L'écriture cursive du Rundar est nommée Runicursiva. Les caractères sont simplifiés, liés et plus petits. Toutefois cette écriture reprend certaines spécifités de l'écriture runique comme les lignes d'écriture par exemple. Aucun système runique ne connaît à ce jour de variantes cursive attestée, excepté le Rundar.

Liens

Notes

  1. L'Elder Futhar ou "ancien futhark" est le nom donné au système runique de référence utilisé par les anciens peuples germaniques, tel que les vikings.
Outils personnels