Les systèmes d'écriture

De Elkodico.

L'elko utilise deux systèmes d'écriture, et ce, de façon complémentaires. Alors que le Rundar est utilisé pour la fiction, sa transcription latine (Abde) est utilisée dans la réalité, car elle s'avère plus fonctionnelle.

Sommaire

L'alphabet runique (Le Rundar)

Le Rundar ("famille de runes") est un système runique comportant quarante caractères appelés "runes". Il est évidemment utilisé par l'elko mais également par l'urque (langue mère à l'origine de l'elko).


Alors que les langues utilisant le système runique (Proto-germanique, Proto-norrois, Gotique, Alémanique, ...) se limitent aux caractères d'écriture (Futhark), le Rundar inclus en plus des runes d'écriture, la ponctuation (Les runes ponctuelles), les chiffres et les nombres (Les runes numériques) et des symboles divers (Les runes additionnelles). Toutefois, il est à noter que les vingt-quatre caractères d'écriture qu'il partage avec l'elder futhark[1] sont parfaitement équivalents dans les deux systèmes.

Ainsi le Futhark est le nom donné au groupe de 24 premières runes du Rundar, celles qui servent à l'écriture. Elles correspondent aux lettres de notre alphabet. Les 16 runes restantes complètent l'utilisation du Futhark et servent pour la ponctuation et les nombres.

Le futharkaire est l'équivalent de l'abécédaire utilisé pour l'alphabet latin. Le futharkaire présente les différentes runes et leurs spécificités.

L'alphabet latin (L'Abde)

L'alphabet latin est celui que nous utilisons en français. Il a été adapté aux besoins de l'elko pour le retranscrire en respectant ses spécificités, cette retranscription adaptée est appelée "Abde". Il est essentiellement utilisé dans la réalité car il ne s'agit en fait que d'une transcription du Rundar.

Liens

Notes

  1. L'Elder Futhar ou "ancien futhark" est le nom donné au système runique de référence utilisé par les anciens peuples germaniques, tel que les vikings.
Outils personnels