Les temps

De Elkodico.

L'elko compte quatre temps qui s'expriment au moyen d'auxiliaires temporels, aucune flexion n'est observée sur le verbe. Associés aux modes, on peut obtenir plus d'une quinzaine de nuances différentes. Les auxiliaires temporels peuvent soit se placer directement avant le verbe soit dans le connecteur.

Lorsque aucun auxiliaire temporel n'est utilisé on parle d'intemporel. L'intemporel est une sort de temps par défaut utilisé pour décrire une vérité générale (ex. :"l'eau beau à cent degrés"). Il remplace aussi souvent le présent.

Tous les temps suivent la forme WVD, il en existe donc 6 + 1 par défaut.

Sommaire

Les temps principaux

L'intemporel

L'intemporel est l'un des temps utilisés en elko, il est même le plus usité. Il décrit une action non scellée dans le temps. Il peut traduire des vérités générales ou des événements que l'on ne situe pas avec exactitude sur l'axe chronologique. De plus il est considéré comme le temps par défaut et se traduit souvent en français par le présent.

Le futur est l'un des quatre temps de l'elko avec le passé, le présent et le futur.

L'intemporel se construit sans auxiliaire temporel mais "powau, powu voire wau" est parfois utilisé pour insister sur le caractère intemporel d'un événement.


Ero (powu) waki je marche

Le présent

Le présent est le temps utilisé pour exprimer des évènements se déroulant au moment ou le locuteur s'exprime. Il décrit une action scellée dans le temps (contrairement à l'intemporel). Il se construit au moyen de l'auxiliaire temporel wodu :


Ero wodu waki ("je marche")


L'utilisation du présent est souvent perçue comme une forme d'insistance, voire de redondance car l'intemporel est souvent utilisé en place du présent. On le traduit alors par des expressions comme : "être en train de, en ce moment, ...".

Le passé

Le passé est le temps utilisé pour exprimer des évènements se déroulant avant le moment ou le locuteur s'exprime. Il décrit une action scellée dans le temps (contrairement à l'intemporel). Il se construit au moyen de l'auxiliaire temporel wedu :


Ero wedu waki ("je marchais")


Une confusion est souvent faite entre le perfectif présent Ero wama ("j'ai mangé") et le passé Ero wedu wami ("je mangeais") ou Ero wedu wama ("j'avais mangé").

Le futur

Le futur est le temps utilisé pour exprimer des évènements certains et prévus dans un avenir plus ou moins proche. Il décrit une action scellée dans le temps (contrairement à l'intemporel). Il se construit au moyen de l'auxiliaire temporel wudu :


Ero wudu waki ("je marcherai")

Un évènement n'ayant pas eu lieu peut s'exprimer avec le futur s'il est certain, avec l'incertain si ce n'est pas le cas ou avec le conditionnel s'il est soumit à condition.

Le conditionnel

L'auxiliaire wėdu

L'auxiliaire wėdu traduit une action soumise à une condition. La phrase ne contient pas la conjonction "si".


go wėdu waki ("il viendrait")

L'auxiliaire wadu

L'auxiliaire wadu exprime une notion de doute. Il traduit des mots comme "peut-être, sûrement, probablement, ..."

. ro waki kenje . = je vais là-bas

. ro wadu waki kenje . = j'irai probablement là-bas

L'auxiliaire widu

L'auxiliaire widu traduit la conséquence rendue en français par "si ... alors".


ro widu pela Italia, ro basa lono "si j'habitais en Italie alors j'adorerai l'art"

Liens

Outils personnels