Les types de phrases

De Elkodico.

Le type de phrase est exprimé, en elko, au moyen de particules appelées les particules phrastiques. Ces particules phrastiques se divisent en deux familles : les particules phrastiques vocaliques et les particules phrastiques syllabiques.

Sommaire

Les particules phrastiques vocaliques

Les particules phrastiques vocaliques ou PPV sont au nombre de quatre. Elles se présentent toutes sous la forme de voyelles uniques et sont placées en fin de phrase. Elles marquent le type de phrase :

La phrase déclarative

La phrase déclarative ou assertive est le premier des quatre types de phrase. Elle commence et finit par un point. Elle utilise la particule facultative "o" qui se place toujours en fin de phrase sauf lorsque le dernier mot se termine déjà par -o.


  • . kero wami o . "Le chien mange ."
  • . Ero wami nomo . "Je mange un œuf."

La phrase interrogative

La phrase interrogative est la deuxième des quatre types de phrase. Elle commence par un point et finit par un point d'interrogation. Elle utilise la particule "e" qui se place toujours en fin de phrase sauf lorsque le dernier mot se termine déjà par -e.


  • . kero wami e ? "Le chien mange-t-il ?"
  • . Elo waki kewe ? "Où vas-tu ?"

La phrase exclamative

La phrase exclamative est la troisième des quatre types de phrase. Elle commence par un point et finit par un point d'exclamation. Elle utilise la particule "a" qui se place toujours en fin de phrase sauf lorsque le dernier mot se termine déjà par -a.


  • . kero a ! "Quel chien ! "
  • . ka kero kala ! "Que ce chien est beau !"

La phrase injonctive

La phrase injonctive est la quatrième et dernière des quatre types de phrase. Elle commence par un point et finit par un point d'injonction. Elle utilise la particule facultative "i" qui se place toujours en fin de phrase sauf lorsque le dernier mot se termine déjà par -i.


  • . wami ka tomo i !! "mange ce gâteau."
  • . wami !! "mange !"

Les particules phrastiques syllabiques

Les particules phrastiques syllabiques ou PPS sont au nombre de deux. Elles se présentent toutes sous la forme de syllabes (consonne nasale + -e) et sont placées avant le verbe. Elles indiquent le type de phrase :

La particule me

La particule me permet de former la phrase affirmative.

  • . kero wami . "Le chien mange."
  • . kero me wami . "Effectivement, le chien mange."

La particule ne

La particule ne permet de former la phrase négative.

  • . kero wami . "Le chien mange."
  • . kero ne wami . "Le chien ne mange pas."

Liens

Notes

Outils personnels