Modèle:Version 3.5

De Elkodico.

Sommaire

La morphologie

  • 1. La majuscule pour les pronoms disparaît : Ero → ero. Les majuscules sont uniquement utilisées désormais pour les noms propres (en initiales) ou pour les sigles (sur chaque lettre).
  • 2. Les trigrammes vocaliques de la forme vov sont simplifiables en v à condition que les deux voyelles soient identiques : dabsioi → dabsi
  • 3. Les particules particulières Ura peuvent se préfixer aux particules traditionnelles H,F, th, nj, w + au → ex. : hau + de = haude
  • 4. Les clés diglidées WAW ,WEW, WUW, WIW et WĖW ne s'agglutinent plus.
  • 5. Le préfixe J peut traduire trop ou pas assez : ibera = très gros → jibera = trop gros / ubera = peu gros → jubera = pas assez gros
  • 6. La glidaison des diagrammes iw → j et iw → j n'est plus possible.
  • 7. Le suffixe cumulé -ou laisse toujours sa place à l'affixe simple -u.
  • 8. Le suffixe -a est utilisé pour les adjectifs passifs (mosea = effrayé / mosia = effrayant) -ia est actif
  • 9. L’omission du suffixe ne peut se faire que par l'usage d'apostrophe.
  • 10. Le politif est étendu aux hypocoristiques. ewiko = père → ewikė = papa, papounet

La lexicologie

  • 11. Mise à jour du tableau des particules. (mo = qqchose, omo = qqn, no = rien, ono = personne, ku = ce que, ...)
  • 12. Les interjections se font désormais au moyen de la clé + a ! et non plus au moyen de la clé seule.
  • 13. Apparition du terme "déférent" pour désigner les mots marquant la politesse / portant le politif
  • 14. Suppression de l'accent tonique et des digrammes schuintés.
  • 15. Le point pour les sigles disparaît. Juste des majuscules.
  • 16. Les grammatonymes : les caractères étrangers.
  • 17. Les noms propres peuvent rester non transcrits mais la traduction sera celle du mot transcrit.

La syntaxe

  • 18. Apparition de la particule ė pour atténuer l'impératif. Utilise néanmoins le point d'injonction.
    • ex. : . lo ne keli !! → ne fumes pas ! / . lo ne keli ė !! → veuillez / prière de ne pas fumer !
  • 19. La particule u se place entre les verbes statiques (-a) et les verbes (-i) /les noms (-o). Cela permet de distinguer les adjectif des verbes statiques.
    • ex. : . go rosa u waki tapoe ? ("Veut-il aller en forêt ?")
  • 20. Apparition de la reprise syntagmatique en -kw-. Tandis que H reprend un mot, KW reprend un syntagme.
  • 21. Les cas de la déclinaison peuvent désormais se présenter sous deux aspects : suffixes ou particules.
    • ex. : garoa = a garo . La première forme est favorisée mais la seconde est utilisée pour améliorer le style de la phrase ou alléger un mot trop long (règle de 4).
  • 22. Le o devient l'article défini facultatif
  • 23. Le ligatif utilisé pour la reprise d'un même connecteur.
  • 24. -k : de la clé ZEK (arrière). ce suffixe est utilisé pour annuler la valeur phrastique d'un exofixe. go waki lagoak → la phrase sera considérée comme déclarative
  • 25. -n : de la clé NUN (néant). Ce suffixe est utilisé pour annuler la valeur phrastique d'un suffixe ou pour reporter la reprise. go lagoen → la phrase sera considérée comme déclarative
  • 26. -r : de la clé DUR (facilité). Ce suffixe est utilisé pour faciliter la prononciation des particules vocaliques avant un mot commençant par une voyelle.
  • 27. -z : de la clé MUZ (distribution). Ce suffixe est utilisé pour isoler préfixes et pour la distribution.

La grammaire

Simplification de la conjugaison 
4 temps, 4 modes, 4 aspects, 4 degrés d'éloignement
  • 28. Les temps (les auxiliaires temporels = AT) : disparition de l'intemporel et de l'incertain → 4 temps : wedu (passé), (wodu) (présent) PAR DEFAUT, wudu (futur), wėdu (conditionnel)
  • 29. Les modes : déclaratif et médiatif supprimés → 4 modes : non marqué (indicatif), u + AT (infinitif), u + pronom + verbe (subjonctif), ∅ !! (impératif)
  • 30. Les aspects (particules Asauras) : Ajout de tau et zau pour aligner sur bau (asaura) et suppressions de tous les autres aspects (télique, atélique, ...) → 4 aspects : ∅ AT (imperfectif), bau AT (perfectif), tau AT (inchoatif + semelfactif) et zau AT (répétitif)
  • 31. La particule biu devient la particule du passif perfectif : "avoir été". Elle complète ainsi bau (particule du perfectif).
  • 32. Les degrés d'éloignement (les profixes) : Ajout de H et F pour utiliser tous les profixes → H (être en train de), F (être sur le point de ), TH (proximal) et NJ (distal)
Outils personnels