Nombres (chapitre 30)

De Elkodico.

Nombres

12345678910
11121314151617181920
21222324252627282930
313233343536

 

Nombres (chapitre 30)

  1. Moïse parla aux enfants d’Israël selon tout ce que Yahweh lui avait ordonné :
  2. Moïse parla aux chefs des tribus des enfants d’Israël, en disant : «Voici ce que Yahweh ordonne :
  3. Si un homme fait un vœu à Yahweh ou s’il fait un serment pour s’imposer à soi-même un engagement, il ne violera point sa parole ; tout ce qui est sorti de sa bouche, il le fera.
  4. Si une femme, encore jeune fille dans la maison de son père, fait un vœu à Yahweh et se lie par un engagement,
  5. et que son père apprenne son vœu et l’engagement qu’elle s’est imposé à elle-même, et que son père garde le silence envers elle, tous ses vœux qu’elle aura faits et tout engagement qu’elle s’est imposé à elle-même seront valables ;
  6. mais si, le jour il en a connaissance, son père la désavoue, tous ses vœux et tous les engagements qu’elle s’est imposé à elle-même seront sans valeur ; et Yahweh lui pardonnera, parce que son père l’a désavouée.
  7. Si elle se marie, et que pèsent sur elle ses vœux ou une parole imprudemment sortie de ses lèvres par laquelle elle s’est imposé à elle-même un engagement, et si son mari, l’apprenant, garde le silence envers elle le jour il l’apprendra,
  8. ses vœux seront valables, ainsi que ses engagements qu’elle s’est imposé à elle-même ;
  9. mais si, le jour il l’apprend, son mari la désavoue, il rend nuls son vœu qui pèse sur elle et la parole imprudemment sortie de ses lèvres par laquelle elle s’est imposé à elle-même un engagement ; et Yahweh lui pardonnera.
  10. le vœu d’une femme veuve ou répudiée, tout engagement qu’elle s’est imposé à elle-même, seront valables pour elle.
  11. Si c’est dans la maison de son mari qu’une femme a fait un vœu ou s’est imposé à elle-même un engagement par un serment,
  12. et que son mari, l’apprenant, garde le silence envers elle et ne la désavoue pas, tous ses vœux seront valables, ainsi que tous les engagements qu’elle s’est imposé à elle-même ;
  13. mais si, le jour il l’apprend, son mari les annule, tout ce qui est sorti de ses lèvres, vœux ou engagements, sera sans valeur : son mari les a annulés ; et Yahweh lui pardonnera.
  14. Tout vœu et tout serment par lequel elle s’engage à affliger son âme, son mari peut les ratifier et son mari peut les annuler.
  15. Si son mari garde d’un jour à l’autre le silence envers elle, il ratifie ainsi tous ses vœux ou tous ses engagements qui pèsent sur elle ; il les ratifie, parce qu’il a gardé le silence envers elle le jour il l’a appris.
  16. S’il les annule après le jour il l’a appris, il portera l’iniquité de sa femme. «
  17. Telles sont les lois que Yahweh prescrivit à Moïse, entre un mari et sa femme, entre un père et sa fille, lorsqu’elle est jeune encore et dans la maison de son père.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels