Psetep I

De Elkodico.

Où est passé le Psetep ?

III - IIIIV - VVI

 

est passé le Psetep ?

Base de Xywptul (planète Elviska) 127 Xeptal

L'étoile Xra brillait encore haut dans le ciel quand Jpakù se rendit à la base pour prendre son service. Jpakù était aiguilleur galactique depuis trois années elviskaliennes et déjà, il connaissait tous les vols à destination en provenance de Xywptul. Par ailleurs au vu de ses compétences, le ministère de la navigation galactique pensait à lui pour un poste important sur Zhvidor : à Krzvon, une place de contrôleur général était à saisir et Jpakù était bien content qu'en haut lieu on pense qu'il était capable de l'assurer. Aujourd'hui on attendait entre autres la navette Xhodr-32 qui devait en trente-sept allers-retours entre Xywptul et l'immense vaisseau-cargo Psetep apporter en quantité suffisante pour une centaine d'années du minerai nécessaire à l'industrie lourde elviskalienne.

Bonne soirée Vetr.

Bonne soirée Jpakù, toujours chez nous ?

Oui, en attendant Krzvon, mais c'est encore loin ; pour l'instant, toujours la routine.

Pas tant que tu crois ! Figure-toi qu'on a eu un message de Xhodr-32.

Tiens-donc ! Le Psetep serait-il déjà dans notre secteur ?

Justement pas ; d'ailleurs, -haut ils s'en inquiètent : l'astronef devrait être sur leurs écrans et il ne s'y trouve pas. Ils ont envoyé plusieurs messages... rien !

Notre monstre aura eu quelques jours de retard ; c'est possible que...

Possible, bien sûr, mais je suppose que tu connais la route du Psetep.

Parbleu, assurément ! il passe par les secteurs de Kpep, Spita, Xroub...

Pas la peine de te fatiguer, je la connais aussi ; eh bien on a appelé toutes les bases et tous les ports de ces secteurs pour savoir si le Psetep y avait été localisé, eh bien ils n'on rien eu.

Rien ?

Rien !

C'est tout de même étonnant !

C'est pourtant la vérité.

Bon, excuse-moi, je file à mon poste pour voir ce qu'il en est ; qui sait, y aura-t-il des nouvelles entre temps ?

Contrairement à ce qu'espérait Jpakù, il n'y avait aucune nouvelle fraîche concernant le Psetep et l'équipage de la navette Xhodr-32 commençait à trouver le temps long ; les dernières personnes à avoir eu des nouvelles du cargo se trouvaient à la station orbitale de Knanr et avaient assuré que l'engin se dirigeait bien vers Xroub : la route normale, une route connue, archi-connue, un vrai couloir ! et pourtant, qu'on le veuille ou non, le Psetep, un cargo immense s'y était "volatilisé". La nuit du 127 au 128 Xeptal ainsi que les suivantes n'allaient pas être du tout routinières pour Jpakù, Vetr et leurs collègues !

Psetep 18me rxup[1]


Cela faisait maintenant deux rxups que le Psetep avait quitté le secteur de la station de Knanr et le commandant de bord Xidz avait l'air confiant : bientôt l'équipage verrait sur les écrans la navette venant chercher les chargements de minerai. Seulement contrairement à l'habitude, ceux-ci étaient plutôt avares de données. alors que Xidz jetait un regard dessus, son second vint vers lui l'air vraiment préoccupé :

Commandant ! commandant !

Qu'est-ce qui vous arrive, Knet, vous êtes dérangé ou quoi ?

J'ai simplement l'impression que nous faisons fausse route.

C'est votre dernière trouvaille ? J'avoue qu'elle est bonne.

Que dit l'ordinateur ?

Rien de particulier concernant cette phase du voyage : Le Psetep se dirige vers Xroub, cap sur Xroub etc... Knanr nous a dit la même chose.

Ben tiens... Si on s'en tiens , on pourrait croire que tout va pour le mieux et on pourrait dériver très loin de notre trajet en attendant vainement les premières communications avec Xroub.

Je ne vois pas vous voulez en venir.

J'y viens, j'y viens, ne vous en faites pas. Vous savez sans doute que je fais partie de la vieille école : je ne manque jamais de jeter un petit regard sur le ciel de temps en temps. De plus, la route, je la connais pour l'avoir pratiqué une bonne vingtaine de fois dans les deux sens.

Ça, je sais. Les travaux manuels, vous adorez.

C'est ça, commandant, fichez-vous de moi ! en attendant j'ai remarqué une chose à laquelle vous n'avez peut-être jamais prêté attention : normalement les quatre étoiles de Wxa forment un parallélogramme comme ça (il fit un dessin sur une espèce de parchemin qu'il avait tiré de sa blouse, presque aussi vieille que lui), du moins lors du dix-huitième rxup. rien de semblable : Wxa 1, Wxa 3 et Wxa 4 sont alignées et Wxa 2 est nettement "en dessous". Du reste je reconnais Wxa 2 aux trois taches sombres à son hémisphère supérieur.

Les étoiles bougent aussi, vous semblez l'oublier.

Non, mais les étoiles du système Wxa sont toujours à la même distance entre elles. et puis cette planète -bas, on devrait pas en être aussi près : je ne l'ai jamais vue aussi grosse !

Le commandant de bord admit que quelque chose n'allait pas : non seulement le Psetep déviait de sa route mais en plus, l'ordinateur indiquait exactement le contraire sans donner aucun signe de faiblesse. Le Psetep n'avait-il pas été programmé pour se perdre ? et dans ce cas qui ? et dans quel but ?


Le commandant de bord admit que quelque chose n'allait pas : non seulement le Psetep déviait de sa route mais en plus, l'ordinateur indiquait exactement le contraire sans donner aucun signe de faiblesse. Le Psetep n'avait-il pas été programmé pour se perdre ? et dans ce cas qui ? et dans quel but ?


Auteur : Anoev

Pasetep Waki Kewe ?

Texte en elko


Traducteur : Ziecken

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique

Notes

  1. Le rxup est une unité temporelle arbitraire utilisée par les elviskaliens pour leurs voyages interplanétaires. Un vaisseau comme le Psetep va d’orbite en orbite. Un calendrier est spécifique à une année, laquelle représente la révolution d’une planète autour d’un autre astre. La traduction des noms propres de cette nouvelle est, on s’en doute, tout à fait approximative, il en est de même pour les nombres, codes et unités; il n’existe pas, pour ces dernières, de tables de conversions... à moins qu’une rencontre... peut-être.
Outils personnels